LINC n°11 – Lettre d’information, No Corrida – 1er décembre 2017

PartagerShare on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestShare on Reddit

Lettre d’information mensuelle de l’association No Corrida – N°11 – 1er décembre 2017

No Corrida est une association 1901, membre de la Fédération des Luttes pour l’Abolition des Corridas (FLAC), du Réseau International Antitauromachie (RIA), du Collectif Animal Politique, du collectif Tauromaquia Es Violencia et de Convergences Animaux Politique.

Disparition de Jean-Pierre Garrigues

Nous saluons l’action militante de Jean-Pierre Garrigues et l’en remercions. Nous sommes profondément attristés de sa disparition et savons qu’elle sera une grande perte pour le combat anticorrida.

Nous adressons nos sincères condoléances à son épouse et sa famille.

Une vidéo réalisée par Sauvons les Animaux peut être vue en cliquant sur l’image ci-dessous. Elle rassemble quelques-uns des moments forts de son parcours militant.

JP SLA

_______________________________________

A la une

Avancées du mouvement antitauromachie mondial (un article de Estefania Pampin Zuidmeer)

Allocution présentée par Estefania Pampin Zuidmeer en ouverture du 11e Sommet du Réseau International Antitauromachie, Madrid (4-5 novembre 2017).

« Le temps viendra où les hommes considéreront les meurtres d’animaux comme ils voient aujourd’hui les meurtres d’humains ».

Malheureusement, cette réflexion de Léonard de Vinci n’est toujours pas d’actualité six cents ans plus tard dans notre société, même s’il y a une évolution notable, en particulier en ce qui concerne la corrida.

logo-ria-800x741

De plus en plus de gens pensent qu’il est inacceptable de faire subir un tel supplice à un taureau. Année après année, les gens qui se positionnent contre la corrida sont de plus en plus nombreux et ceux qui continuent à la soutenir, de moins en moins. De façon globale, nous avons un soutien croissant de la société en général.

En 2017, encore moins de corridas ont été organisées. En revanche, certains de nos succès ont été annulés. Les corridas ont tendance à diminuer dans les huit pays taurins. Mais cela ne signifie pas que tous les divertissements avec des taureaux diminuent partout.

Texte intégral de l’allocution avec un exposé de la situation dans chacun des huit pays en cliquant ici.

Offensive juridique de la SPA en partenariat avec la FLAC

La SPA, par la voix de sa présidente Natacha Harry, a annoncé lors d’une conférence de presse tenue le 9 novembre dans la matinée son dépôt d’une plainte contre X pour « actes de cruauté envers les animaux » devant le tribunal correctionnel de Paris, visant les corridas qui se tiennent en France à longueur d’année.

spa logo

La plainte a été déposée le 6 novembre “pour sévices graves causés par l’ensemble des actes caractérisant une corrida, de la mutilation du taureau à son exécution ». Cette offensive juridique menée par la SPA est conduite en partenariat étroit avec la FLAC, dont la SPA est par ailleurs membre.

_______________________________________

Actions en France

No Corrida agit en partenariat avec d’autres structures anticorrida, soit en tant que co-organisateur, soit en relayant des actions de collectifs ou associations qui se mobilisent dans leurs régions. Ces informations sont rassemblées dans la section nommée Actions, qui est accessible directement sur la page d’accueil ou en allant dans le menu Agir.

Calendrier et comptes-rendus des actions annoncées sur le site

anymal bloc

Les anticorrida étaient invités samedi 18 novembre 2017 dans le village associatif du premier festival Anymal de Rémi Gaillard, au Zénith de Montpellier, avec de nombreux artistes invités qui se produisaient sur scène. Aux côtés de L214, PeTA, One Voice, Sea Shepherd, C’est Assez, Animalter et la LPO, la FLAC tenait son stand avec No Corrida pour défendre les taureaux destinés aux arènes.

Nous avons pu présenter à un public plutôt jeune et dans la majorité plutôt sensible à la cause des animaux, les pratiques barbares encore présentes dans certaines villes du sud de la France. Environ 6000 personnes sont venues assister au spectacle donné au Zénith.

La SPA porte plainte contre André Viard pour diffamation

En réaction à l’offensive contre la corrida lancée par la SPA, André Viard a répliqué dans le Midi Libre que tout cela était une « opération de communication dans le sillage des extrémistes vegans de l’association L214, bien connus pour utiliser la question du bien-être animal afin d’imposer leur vision idéologique du monde. La tauromachie, ou course de taureaux, est une activité réglementée dans un cadre précis que le Conseil constitutionnel a jugé conforme a la Constitution. Moins de 10 % des animaux élevés dans les élevages taurins combattent dans les arènes, tandis que 65 % des animaux domestiques confiés à la SPA sont euthanasiés. Cela représente moins de 1000 taureaux et environ 150000 chiens et chats. »

Or, la réalité est très différente.

spa viard figaro

Jusque-là, Viard avait su rester à la limite de ce qui relève de la liberté d’expression (même la plus nauséabonde) et de ce qui tombe sous le coup de la loi. Pas cette fois. En effet, sa charge contre la SPA contient tout ce qui est nécessaire pour constituer une diffamation au sens juridique du terme. Forte de cela, la SPA a aussitôt déposé plainte pour propos diffamatoires à son encontre. Et là, de deux choses l’une :

  • ou les chiffres donnés par Viard sont exacts et il gagne son procès
  • ou ils sont faux et il perd.

Nous suivrons bien entendu de près la suite de ce dossier.

_______________________________________

Actions internationales

L’agenda de la route vers l’abolition en Colombie (un article de Carlos Crespo et Roger Lahana)

La Colombie est le seul des huit pays tauromachiques de la planète à mener un processus législatif actif dont l’objectif est l’abolition de la corrida dans ce pays. La raison de la singularité colombienne est que ce processus est conduit, non pas seulement par des organisations anticorrida associatives, mais également par le pouvoir majoritaire en place, en les personnes du ministre de l’Intérieur et de son vice-ministre. Le processus d’approbation du projet de loi (PL) 271 déposé le 4 mai dernier a été ralenti en raison d’autres urgences législatives imposées par le gouvernement en vue de consolider au plus vite les accords de paix en Colombie. Le travail continue en coordination avec les différentes villes où se trouvent des membres de Colombia Sin Toreo, ainsi qu’avec le ministère de l’Intérieur dans la planification des stratégies qui conduisent aux différentes discussions et à l’approbation finale du PL 271 par le Congrès.

cst ria 1

Par ailleurs, une décision du Conseil constitutionnel colombien de début 2017 a établi que les exceptions dont bénéficie la corrida aux lois de protection des animaux sont inapplicables. Le Conseil donne un délai de deux ans aux législateurs pour mettre les lois en conformité avec cette décision. En raison du planning des débats en cours sur le PL 271, la date limite à laquelle la corrida devrait être abolie en Colombie est le 13 mai 2019.

L’ensemble du processus depuis sa naissance est décrit en détails dans un article sur notre site écrit en collaboration avec Carlos Crespo, l’un des leaders du mouvement abolitionniste en Colombie.

CST bannière

Les corridas ont quasiment disparu du Venezuela

Lors de sa présentation faite au 11e Sommet du RIA (Réseau International Antitauromachie) qui s’est tenu les 4 et 5 novembre 2017 à Madrid, Roger Pacheco Eslava, directeur d’AnimaNaturalis pour le Venezuela, a montré des cartes sans ambiguïté qui illustrent le recul en progression constante des corridas dans ce pays. Le Venezuela est une fédération constituée de 23 Etats disposant d’une certaine autonomie par rapport au pouvoir central. Sur les cartes ci-dessous qui illustrent la situation en 1990, 2010, 2015 et 2017, les Etats où des corridas sont pratiquées sont en noir, les autres sont en blanc.

venezuela 90-17

En 2017 seuls l’Etat de Tachira et la ville de Maracaibo persistent à organiser cette pratique sanglante qui a disparu partout ailleurs dans ce pays.

Une délégation du RIA reçue à l’Assemblée espagnole

Une délégation du Réseau International Antitauromachie (RIA) a été reçue à l’Assemblée espagnole le vendredi 3 novembre 2017, à l’invitation de Podemos, en présence du député Juan Lopez Uralde (Podemos – Equo), de Maria Espinosa (Podemos) et de Lola Leirado (La Tortura No Es Cultura). Cette rencontre a lieu en préambule du 11e Sommet du RIA qui se tient cette année à Madrid.

photo_2017-11-04_07-30-26

Les intervenants, de gauche à droite : Lola Leirado, Marius Kolff, Rita Silva, Sergio Garcia Torres, Juan Lopez Uralde, Maria Espinosa.

La délégation a présenté un projet de loi pour abolir les becerradas et autres spectacles d’une violence extrême pour les animaux. Les personnes représentant le RIA étaient Sergio Garcia Torres (Podemos, Espagne), Rita Silva (Animal, Portugal) et Marius Kolff (CAS International, Pays-bas).

Recours du gouvernement devant le Tribunal constitutionnel au sujet des “corridas baléares”

Sans surprise, le gouvernement a déposé un recours devant le Tribunal constitutionnel (TC) au sujet de la nouvelle législation votée aux Baléares en juillet 2017, qui interdit de maltraiter et de tuer des taureaux. La réglementation de la “corrida baléare” a été votée par le Parlement des Baléares avec les voix des partis de gauche et de l’opposition au Partido Popular et aux Ciudadanos. Elle interdit expressément toute maltraitance ou mise à mort des taureaux, ne laissant aux toreros que l’utilisation de la cape et de la muleta et leur interdisant les banderilles, les piques, les épées et les puntillas.

Il faut désormais attendre ce que le TC décidera. S’il ne le fait pas dans un délai de cinq mois, la loi votée aux Baléares sera définitivement adoptée.

Les corridas à la corde de Terceira (Açores) bientôt au patrimoine immatériel de l’UNESCO ?

Pendant que certains pays tauromachiques évoluent vers l’abolition, d’autres régressent… La député portugaise Lara Martinho (PS) a demandé que la corrida à la corde pratiquée à Terceira (Açores) soit inscrite au patrimoine immatériel de l’Unesco. Le ministre de la Culture a admis que la corrida à la corde peut entrer dans la section « Tauromachie, Patrimoine culturel du Portugal », qui vise à intégrer la tauromachie dans la liste du patrimoine culturel immatériel (PCI) du Portugal en vertu de la Convention de l’UNESCO pour la sauvegarde de ce patrimoine.

taureau corde

Nous avons aussitôt transmis cette information à nos contacts au sein de l’UNESCO afin qu’ils fassent tout ce qui est possible pour s’y opposer.

Clarification sur la fermeture de l’école taurine de Madrid

La fermeture de l’école taurine de Madrid a été provoquée par l’arrêt des subventions municipales, à l’initiative de la maire Manuela Carmena début juillet 2016. Les médias espagnols viennent pourtant d’annoncer que Manuela Carmena aurait “décidé” de financer trois professeurs de l’école taurine de Madrid.

En l’occurrence, la mairie n’a rien “décidé” de tel, mais a juste respecté le contrat de fermeture de l’école tel qu’il a été signé. Elle a publié une mise au point détaillée, dont le texte intégral peut être lu sur notre site en cliquant ici.

Le gouvernement des Canaries propose une loi interdisant les combats de coqs et les cirques avec animaux

Le gouvernement des îles Canaries a soumis le 13 novembre 2017 un nouveau projet de loi de protection et de possession d’animaux de compagnie dans la communauté autonome, qui interdit également les combats de coqs, protégés par la législation précédente, ainsi que les spectacles avec des animaux dans les cirques.

coqs canaries

Le conseiller de la Présidence, de la Justice et de l’Égalité, José Miguel Barragán, a indiqué que la nouvelle loi reconnaît que la société canarienne a connu une grande avancée dans la sensibilisation sur les animaux, du fait que les autorités publiques des îles Canaries déplacent maintenant cette question dans le domaine de la réglementation.

Aux enfants des arènes Belmonte (un article de Lucia Salazar Gomez)

Un témoignage émouvant d’une habitante de Quito (Equateur) qui a assisté lorsqu’elle avait 6 ans à une corrida, forcée par ses parents. Extrait :

Immédiatement, un taureau a surgi, il était en détresse. Mes parents m’ont dit qu’il était en colère, mais c’était illogique, tout sur son visage montrait l’angoisse. Alors, les gens ont crié “Ooooolé” et j’ai répété la même chose sans comprendre, parce que cela ressemblait à la Ola que nous faisions dans le stade. Jusqu’au moment où le torero a commencé à attaquer le taureau et où des gens ont planté des bâtons dans la peau du taureau.

Assez, assez, assez, allons taureau, tu es fort, tu es courageux et tu vas résister. Ne crie pas, taureau, je te veux en vie, pas de cri, ça va passer“. Mais il crie comme dans une cour d’école, comme quand on veut qu’on nous écoute, comme ça. Fort et clair.

enfants taureau

Des gens autour de nous ont commencé à critiquer mes parents parce qu’ils disaient que j’avais été mal éduquée. Au bout d’un moment, un garçon s’est évanoui et moi, j’ai quitté mon siège. Je voulais juste pleurer et je ne savais pas pourquoi ce monsieur portait des chaussettes étroites jaunes et roses comme mon chapeau. Pourquoi, papa ? Qu’est-ce qu’ils ont fait, ces animaux ? Est-ce qu’ils nous font souffrir, sont-ils mauvais ? Ma mère m’a vue, et en pleurant avec moi, elle m’a dit “Je t’aime mon enfant, nous ne te ferons plus jamais souffrir de cette douleur“.

Le texte complet peut être lu en cliquant ici.

_______________________________________

Autres événements marquants

Plusieurs autres sujets ont également été mis en avant sur notre site ou notre page Facebook dans le mois qui vient de s’écouler :

  • L’entreprise organisatrice de corrida Tauroemoción a décidé de ne pas renouveler le contrat d’exploitation des arènes de Teruel (Espagne) après sept ans d’activité. L’unique raison est le manque de rentabilité économique, lui-même dû à une érosion constante du nombre de personnes venant assister aux séances de torture bovine qui s’y sont tenues.
  • Deux jeunes hommes de Tudela (Navarre, Espagne) ont été inculpés pour avoir organisé des combats de coqs. Sept coqs ont été récupérés et examinés par un vétérinaire qui a observé diverses mutilations et blessures occasionnées par les combats. Les animaux ont été transférés dans un centre spécialisé.
  • Les jours de la corrida sont comptés. Ce sont les aficionados qui le disent. A écouter en cliquant ici. Une info repérée par la FLAC.

_______________________________________

Tous nos articles

Vous pouvez retrouver tous nos articles, rassemblés par thèmes, en suivant les liens ci-dessous :

Merci pour vos dons et adhésions, ainsi que pour les achats faits dans notre boutique, vous êtes notre seule source de financement et c’est ce qui nous permettra de poursuivre et de déployer de nouvelles actions dans les mois qui viennent.

L’équipe de No Corrida

Pour recevoir LINC par mail tous les mois, envoyer vos prénom/nom/email à contact@nocorrida.com

Facebook : No Corrida
Twitter : @no_corrida
Site officiel : http://nocorrida.com

PartagerShare on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestShare on Reddit