Les corridas ont quasiment disparu du Venezuela

PartagerShare on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestShare on Reddit

Lors de sa présentation faite au 11e Sommet du RIA (Réseau International Antitauromachie) qui s’est tenu les 4 et 5 novembre 2017 à Madrid, Roger Pacheco Eslava, directeur d’AnimaNaturalis pour le Venezuela, a montré des cartes sans ambiguïté qui illustrent le recul en progression constante des corridas dans ce pays.

Le Venezuela est une fédération constituée de 23 Etats disposant d’une certaine autonomie par rapport au pouvoir central. Sur les cartes ci-dessous qui illustrent la situation en 1990, 2010, 2015 et 2017, les Etats où des corridas sont pratiquées sont en noir, les autres sont en blanc.

En 2017 seuls l’Etat de Tachira et la ville de Maracaibo persistent à organiser cette pratique sanglante qui a disparu partout ailleurs dans ce pays.

venezuela 1990

venezuela 2010

venezuela 2015

venezuela 2017

Note : Roger Pacheco Eslava fait partie du Comité d’honneur de No Corrida.

PartagerShare on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestShare on Reddit