Arènes de Teruel, contrat non renouvelé

PartagerShare on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestShare on Reddit

teruel arènesL’entreprise organisatrice de corrida Tauroemoción a décidé de ne pas renouveler le contrat d’exploitation des arènes de Teruel (Espagne) après sept ans d’activité.

Son dirigeant, Alberto Garcia, a déclaré que cela n’était plus rentable. Il a organisé des corridas dans ce lieu depuis 2011, les quatre premières années en association avec Casa Longano et ensuite, seul.

L’unique raison pour laquelle il a décidé de mettre terme à son activité est le manque de rentabilité économique, lui-même dû à une érosion constante du nombre de personnes venant assister aux séances de torture bovine qui s’y sont tenues.

La commune de Teruel, qui a désormais seule la charge financière des arènes, a proposé une nouvelle liste de conditions aux éventuels organisateurs qui souhaiteraient prendre la suite.

Garcia n’exclut pas de se proposer à nouveau, si les conditions lui semblent abordables. Reste la question de fond : si le public se raréfie, c’est que cela ne l’intéresse plus. Il va bien falloir tôt ou tard que les troupes de plus en plus clairsemées de ceux qui s’accrochent encore à la tenue de ces horreurs en tirent toutes les conséquences.

Source (en espagnol) : Heraldo
Adaptation en français : RL

 

PartagerShare on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestShare on Reddit