La corrida espagnole ne peut plus se pratiquer aux Baléares

PartagerShare on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestShare on Reddit

anima naturalis manifesteNous vous avons tenus informés du projet de loi visant à rendre impossible la tenue de corridas espagnoles sur les îles Baléares et la fin des cirques avec animaux. Le vote a eu lieu aujourd’hui et le résultat est sans ambiguïté : la loi de bien-être animal a été votée par 33 voix pour (Partido Socialista Illes Baleares, Podemos, Mes per Mallorca et Mes per Minorca), 19 voix contre (Partido Popular et Ciudadanos) et 2 abstentions (PIB).

Les corridas en tant que telles ne sont pas abolies, mais les blessures et les mises à mort des taureaux sont désormais interdites (y compris après le « spectacle »). Les taureaux doivent revenir à leur élevage sains et saufs. Les chevaux ne sont plus autorisés. Les toreros et les animaux seront soumis à des contrôles anti-dopage. Et, de plus, les mineurs de moins de 18 ans ne pourront plus entrer dans les arènes.

La même loi prohibe également les cirques avec animaux.

assos baleares

 

Une délégation des associations qui ont soutenu le projet de loi était sur place

Tout ce processus a été soutenu pendant des mois par 24 associations, dont une seule française, No Corrida. C’est une très belle victoire qui va, nous l’espérons, donner des idées aux autres régions d’Espagne qui veulent se débarrasser de cette barbarie malgré l’interdiction de l’abolir.

Les partisans de la corrida classique vont désormais essayer de la faire annuler devant le Conseil constitutionnel. Les prochaines semaines seront donc décisives.

PartagerShare on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestShare on Reddit