LINC n°39 – Lettre d’information No Corrida – 1er avril 2020

Lettre d’information mensuelle de l’association No Corrida – N°39 – 1er avril 2020

No Corrida est une association 1901, membre de la Fédération des Luttes pour l’Abolition des Corridas (FLAC), du Réseau International Antitauromachie (RIA), du Collectif Animal Politique, du collectif Tauromaquia Es Violencia et de Convergences Animaux Politique

Pour recevoir LINC par mail tous les mois, envoyer vos prénom/nom/email à : contact@nocorrida.com

_______________________________________

A la une

Impact de l’épidémie de Covid-19 sur les corridas dans le monde

De nombreuses corridas sont actuellement annulées dans les pays tauromachiques en raison de l’épidémie mondiale de coronavirus. Cela concerne toutes les corridas dans le monde au moins jusqu’à fin avril. Toutes les formes de spectacles tauromachiques sont concernées. Nous ne pouvons que déplorer l’aggravation de la crise sanitaire majeure qui frappe une large partie de la population humaine. Cela ne nous empêche pas de continuer à agir pour notre cause là où nous le pouvons. Le secteur de la tauromachie commence déjà à faire savoir qu’il veut des compensations pour les énormes pertes financières résultant de l’annulation de ces événements. Nous pensons que cela est d’autant plus inacceptable que la situation sanitaire devrait primer sur tous les autres domaines d’activité en ce qui concerne des aides financières.

L’inventaire exhaustif que nous avons réalisé sur la situation des corridas dans les huit pays tauromachiques est basé sur des éléments fournis principalement par CAS International, AnimaNaturalis, FATA, AST, Animal et Colombia Sin Toreos. Les informations qui figurent sont celles qui étaient connues au 19 mars 2020, complétées par des mises à jour apportées par la suite de façon régulière.

Pour plus de détails, cliquer ici. Voir ci-dessous les autres articles que nous avons consacrés à ce sujet, en particulier sur les conséquences financières de la pandémie pour le secteur de la tauromachie.

_______________________________________

France

No Corrida agit en partenariat avec d’autres structures anticorrida, soit en tant que co-organisateur, soit en relayant des actions de collectifs ou associations qui se mobilisent dans leurs régions. Ces informations sont rassemblées dans la section nommée Actions, qui est accessible directement sur la page d’accueil ou en allant dans le menu Agir.

Calendrier et comptes-rendus des actions figurant sur le site

Lorsqu’ils sont disponibles, les comptes-rendus des actions qui se sont déroulées dans le mois écoulé peuvent être lus en cliquant sur les liens indiqués dans le tableau ci-dessous.

En raison de la pandémie de coronavirus, nous avons annulé toutes nos actions prévues en mars, avril et mai. Nous déciderons ultérieurement, en fonction de l’évolution de la crise sanitaire, du maintien ou du report des autres événements que nous avons planifiés.

Rassemblement anti corrida sur le pont de Vitrolles, 14/03/20

Evénement annulé en raison de l’épidémie de Covid-19

Stand mensuel anticorrida d’Arles, 21/03/20

Evénement annulé en raison de l’épidémie de Covid-19

Stand et rassemblement le 11/04/20 à Arles

Evénement annulé en raison de l’épidémie de Covid-19

Salon du bien-être animal, Langon, 10/05/20

Evénement reporté en raison de l’épidémie de Covid-19. Date du report encore inconnue.

Vegan Place, Bordeaux, 17/05/20

Sous réserve – Un stand commun FLAC / No Corrida sera tenu à Bordeaux pendant la prochaine Vegan Place organisée par L214 dans cette ville. Village associatif alliant militantisme et convivialité, la Vegan Place accueille de nombreux stands animés par des associations et des collectifs engagés pour la défense des animaux et le véganisme. Des stands commerçants et de restauration sont également présents.

Stand à Planète en fête, 3e édition, 04/07/20

No Corrida tiendra un stand lors de la 3e édition de Planète en fête organisée par l’association NALA 83. Lieu : Place de la Mairie, 83680 La Garde Freinet. Date : Samedi 4 Juillet 2020, de 14 heures à 21 heures.

Stand et rassemblement le 12/09/20 à Arles

No Corrida organisera un rassemblement à Arles pendant la féria du riz comme chaque année. Les détails pratiques seront donnés le moment venu.

Annulation de toutes les corridas en France en raison de l’épidémie de coronavirus

La prochaine feria d’Arles prévue mi-avril comme chaque année a été annulée dès le début de l’épidémie de Covid-19 en France. Ceci inclut les corridas qui devaient se tenir aux mêmes dates dans cette ville. Il s’agit bien d’une annulation et non d’un report pour ce qu’on en sait à l’heure actuelle.

La situation est la même pour toutes les autres corridas en France (et dans le monde, voir notre article à la une) au moins jusqu’à fin avril et probablement au-delà.

Vive la vie ! Vive l’intelligence ! Abolissons la corrida ! (un article de Rosy Inaudi)

Quarante-cinq ans après la mort de Franco, je crois entendre le cri funeste symbole de sa dictature “Vive la mort ! A bas l’intelligence !” résonner encore et toujours dans les arènes où se pratique la barbarie nommée corrida. Car il se trouve hélas, en Espagne mais aussi en France, des humains ou prétendus tels capables – sous le prétexte de la culture et de la tradition – de défendre le spectacle honteux d’un sang injustement versé. Pour ces personnes, la dignité de l’être vivant, sa détresse et sa souffrance, comptent pour rien.”

La suite de cette tribune écrite par Rosy Inaudi, conseillère départementale EELV, en cliquant ici.

Béziers n’est pas une ville taurine (un article du COLBAC)

La tauromachie à Béziers compte très peu d’amateurs. Si les corridas « de vendanges » organisées autrefois chaque année en septembre ont disparu du calendrier biterrois à partir de 1995, c’est parce qu’elles manquaient de public.

A partir de 1998, pour la même raison, les corridas de juillet ont disparu à leur tour. Pour y attirer des spectateurs, on avait pourtant tout essayé : corridas équestres, corridas-concours, corridas goyesques et même une fois corrida mexicaine. Peine perdue: les corridas ne font pas recette, même en juillet, mois touristique qui permet d’ajouter des touristes aux aficionados locaux.

La suite en cliquant ici.

La fin proche des corridas annoncée dans le Midi Libre

Il est important de préciser que cet article du Midi Libre a été publié avant que les mesures de confinement entrent en application dans notre pays. Il ne s’agit donc pas d’une nouvelle conséquence de la pandémie, mais d’une analyse basée sur le recul permanent des corridas en France et de leur rejet croissant par le grand public grâce à l’action militante depuis des années.

_______________________________________

International

Covid19 – 720 millions d’euros de pertes prévues dans le secteur de la tauromachie en Espagne

La pandémie de coronavirus a touché les principales industries culturelles de l’Espagne comme des autres pays tauromachiques, ce qui va déclencher une récession imminente et inévitable. La corrida n’y échappera pas, d’autant que ce secteur d’activité était déjà à la limite de la survie dans une grande partie du pays. L’inévitable freinage de l’économie espagnole laissera une facture qui pourrait monter au-dessus de 720 millions si la situation n’est pas inversée rapidement. Et cela selon les calculs les plus optimistes des entreprises taurines elles-mêmes.

Du côté de l’élevage célèbre de taureaux Miura, la morosité est générale. L’éleveur Eduardo Miura a déclaré : “Cette crise va être très grave, d’abord à cause du nombre de spectacles déjà suspendus, et de ceux qui vont être suspendus. Nous ne savons pas quand la fin de cela arrivera. Il sera difficile pour nous de continuer à maintenir cela car il n’y a plus d’argent dans les entreprises et les élevages.”

Article détaillé en cliquant ici.

Espagne : une “législature létale” pour la tauromachie

Dans un article publié par El Confidencial avant le développement de la crise causée par le Covid-19 et repris par Courrier International, un chroniqueur taurin souligne que le virus met certes en danger la survivance de la tauromachie en Espagne, mais que cela ne doit pas faire oublier que la vraie menace structurelle sur cette industrie est celle posée par le nouveau gouvernement, sujet que nous avons déjà abordé depuis son élection.

En ligne de mire l’intention de Pablo Iglesias d’interdire l’accès des moins de 18 ans aux écoles taurines et et aux corridas, sans oublier le durcissement des règlements en faveur du bien-être animal qui fragiliseront encore plus la tauromachie en Espagne.

Plus de détails en cliquant ici.

Tweetstorm internationale contre les aides à la tauromachie en Espagne

Pendant le confinement, les actions anticorrida continuent. Le 25 mars 2020 a été lancée en Espagne une tweetstorm internationale demandant que les aides financières disponibles soient consacrées aux besoins sanitaires et pas au renflouement des caisses de la tauromachie sévèrement touchées par la pandémie.

Visuel réalisé par Xavi Portalés

Des panneaux tenus par des activistes anticorrida de divers pays affichaient ce slogan simple : plus de soignants, moins de toreros, non aux aides financières à la tauromachie (“+ sanitarios, – toreros”, hashtag #AyudasTauromaquiaNo).

Environ 12 000 tweets ont été envoyés en quelques heures. Cela a propulsé la campagne à la première place des trending topics de l’Espagne et à la 41e mondiale. Depuis la France, les comptes Twitter de No Corrida et de la FLAC ont participé parmi d’autres à cette action. A ce jour, 17 000 personnes ont écrit au ministère de la Culture pour demander qu’aucune aide d’argent public ne soit versée à la tauromachie.

Tous les détails et de nombreuses photos en cliquant ici.

Le gouvernement espagnol exige que les arènes du pays donnent tout leur matériel médical

Le gouvernement espagnol demande aux arènes de fournir toutes leurs fournitures médicales. La Fédération espagnole des municipalités et des provinces (FEMP) a envoyé une lettre aux municipalités pour qu’elles fournissent tous les respirateurs et l’équipement d’anesthésie qui se trouvent dans leurs infirmeries, à commencer par les équipements des nombreuses arènes du pays.

Forcées d’avoir une infirmerie, les installations taurines bénéficient de ventilateurs et autres matériels qui peuvent être utiles. Pour cette raison, le ministère de la Santé a exigé des municipalités “qu’elles mettent immédiatement à leur disposition les respirateurs et le matériel d’anesthésie trouvés dans les infirmeries des arènes“.

Tous les détails en français en cliquant ici.

_______________________________________

Autres événements marquants

Plusieurs autres sujets ont également été traités sur notre site ou nos pages sur les réseaux sociaux dans le mois qui vient de s’écouler :

  • En date du 2 mars 2020 et pour une durée de quatre ans, la liste des représentants nationaux du RIA dans les huit pays tauromachiques a été établie. Elle remplace celle des membres de l’ex-comité de coordination. Pour la France, le représentant national est Roger Lahana (No Corrida / FLAC).
  • Nous sommes enchantés d’annoncer la venue de deux nouveaux membres à notre Comité d’honneur, entièrement constitué de grands activistes de notre cause à travers le monde. Il s’agit de Carlos Campaña Gallardo, dirigeant du mouvement FATA (Familias Antitaurinas a La Abolición) en Equateur et de Luis Berrospi Rodriguez, coordinateur de Acho Sin Toros au Pérou. Ces deux valeureux militants anticorrida viennent d’être nommés représentants de leur pays respectifs pour le Réseau International Antitauromachie. Nous sommes très fiers de les compter dans les rangs de ceux qui nous soutiennent.
  • Grâce au projet d’accord pour la protection et le bien-être animal, présenté par le conseiller Carlo Angeles de la municipalité de Lima, les événements de violence envers les animaux dans les arènes de Acho prendront fin par la voie contractuelle, sous administration de la Beneficencia de Lima. Ce projet a été approuvé à l’unanimité par la Commission juridique et la Commission de l’environnement.
  • La Mairie de Piedralaves (Salamanque, Espagne) a modifié son budget de façon exceptionnelle suite à la situation que connaît le pays avec l’épidémie de Covid-19. Les fonds destinés aux corridas ont été supprimés et ré-alloués à hauteur de 30 000 euros pour réduire la facture d’eau de tous les habitants.

Pour retrouver tous nos articles en lien avec le Covid19, cliquer ici : Covid19

_______________________________________

Tous nos articles

Vous pouvez retrouver tous nos articles, rassemblés par thèmes, en suivant les liens ci-dessous :

Merci pour vos dons et adhésions, ainsi que pour les achats faits dans notre boutique, vous êtes notre seule source de financement et c’est ce qui nous permettra de poursuivre et de déployer de nouvelles actions dans les mois qui viennent.

L’équipe de No Corrida

Pour recevoir LINC par mail tous les mois, envoyer vos prénom/nom/email à contact@nocorrida.com

Facebook : No Corrida
Twitter : @no_corrida
Site officiel : http://nocorrida.com