LINC n°36 – Lettre d’information No Corrida – 1er janvier 2020

Lettre d’information mensuelle de l’association No Corrida – N°36 – 1er janvier 2020

No Corrida est une association 1901, membre de la Fédération des Luttes pour l’Abolition des Corridas (FLAC), du Réseau International Antitauromachie (RIA), du Collectif Animal Politique, du collectif Tauromaquia Es Violencia et de Convergences Animaux Politique

Pour recevoir LINC par mail tous les mois, envoyer vos prénom/nom/email à : contact@nocorrida.com

Voeux pour 2020

Alors que l’année 2019 vient de se se terminer, No Corrida vous présente tous ses meilleurs vœux pour un monde moins cruel envers les animaux en 2020. Nous nous y emploierons du mieux possible en ce qui nous concerne par nos actions, des plus modestes aux plus ambitieuses.

Vous pouvez nous aider en nous soutenant financièrement et bénéficier à cette occasion d’une déduction d’impôt en adhérant ou en faisant un don à notre association à tout moment de l’année (remise égale à 66% du montant versé).

Notre seul but est l’efficacité de la diffusion de nos convictions en faveur des animaux et la dénonciation des pratiques honteuses commises par des humains à l’encontre d’animaux auprès de la trop large partie de la population française qui reste encore indifférente au sort des taureaux suppliciés lors des corridas et plus généralement, de tous les animaux qui subissent des traitements cruels. Ce combat englobe la protection des mineurs exposés de façon irresponsable et traumatisante aux violences commises sur des animaux innocents.

_______________________________________

A la une

Anticorrida dans le monde, rétrospective 2019 et prévisions 2020

Encore une fois, le secteur de la tauromachie perd du terrain, la résistance à la tauromachie continue de croître et l’intérêt public pour la tauromachie diminue. Non seulement les arguments fondés sur les droits des animaux sont importants pour notre cause, mais aussi les droits des enfants et les droits de l’homme sont des questions de plus en plus pertinentes. Un autre argument de plus en plus pertinent est que la violence dans les arènes est un mauvais exemple dans une société où la violence est à l’ordre du jour et qui se retrouve dans un processus de paix maintenant.

Un rapport détaillé a été rédigé par Estefania Pampin Vuidmeer (CAS International) à la suite du 13e Sommet du Réseau International Antitauromachie qui s’est tenu à Paris le 17 octobre 2019. Retrouvez la situation du combat anticorrida, pays par pays, en cliquant ici.

Exposition “L’autre réalité de la corrida”, 5-10 février 2020, Villeneuve-lès-Avignon (30)

La prochaine édition de l’exposition « L’autre réalité de la corrida » organisée par la FLAC avec la participation active de No Corrida se tiendra du 5 au 10 février 2020 dans le Gard à Villeneuve-lès-Avignon, à une trentaine de kilomètres de Nîmes. Particularité de cette commune qui nous a séduits, son maire, Jean-Marc Roubaud affiche ouvertement son engagement anticorrida depuis longtemps. Il a d’ailleurs signé récemment le manifeste de la FLAC pour l’interdiction d’accès des mineurs aux corridas.

Du 5 au 10 février 2020, salle F. Martin, allée Pierre-Louis Loisil, Villeneuve-lès-Avignon.
Vernissage le 8 février 2020 à partir de 19 h en présence de nombreuses personnalités.
Un buffet clôturera le vernissage
Entrée libre et gratuite.
VENEZ NOMBREUX !

_______________________________________

France

No Corrida agit en partenariat avec d’autres structures anticorrida, soit en tant que co-organisateur, soit en relayant des actions de collectifs ou associations qui se mobilisent dans leurs régions. Ces informations sont rassemblées dans la section nommée Actions, qui est accessible directement sur la page d’accueil ou en allant dans le menu Agir.

Calendrier et comptes-rendus des actions annoncées sur le site

Lorsqu’ils sont disponibles, les comptes-rendus des actions qui se sont déroulées dans le mois écoulé peuvent être lus en cliquant sur les liens indiqués dans le tableau ci-dessous.

Action FAC – No Corrida très réussie au pont de Vitrolles, 30/11/19

No Corrida et le collectif France Anti Corrida se sont retrouvés une nouvelle fois sur le Pont de Caucadis à Vitrolles pour y mener une action commune. Cette action anticorrida a été une réussite ; six heures sur ce pont qui enjambe l’A7 au niveau de l’aéroport de Marignane : cette autoroute est très fréquentée par les véhicules se rendant vers Marseille dans un sens et vers Lyon dans l’autre.

Agir ensemble pour la cause des animaux, Belfort, 14/12/19

C’est ainsi que s’intitulait le premier salon pour la défense animale qui s’est tenu le samedi 14 décembre 2019 au Centre Culturel de la Pépinière de Belfort, à l’initiative d’International Campaigns Franche-Comté et de la Ligue Française contre la Vivisection. Défense Animale Belfort et No Corrida étaient présents.

Stand mensuel d’information anticorrida, Arles, 14/12/19

Notre démarche lors de ce nouveau stand mensuel a été : ” Non à la présence des enfants à la corrida, soutenons le Projet de Proposition de Loi de la députée Samantha Cazebonne” relatif à l’interdiction des mineurs dans les arènes.

Manifestation “Debout pour la Liberté”, 15ème édition, Antibes, 22/12/19

Suite aux révélations de One Voice sur le transfert des 4 orques de Marineland (Antibes France) en Chine, en Janvier 2020, une manifestation unitaire a été organisée dimanche 22 décembre, devant l’hôtel de ML. No Corrida y était.

Rassemblement sur le parvis des arènes d’Arles, FAC / No Corrida, 17/01/20

Commémoration du roi d’Espagne devenu anticorrida après avoir assisté mineur à une corrida le 17 janvier 1701. Parti de Versailles le 4 décembre 1700 pour rejoindre son trône à Madrid le 24 janvier 1701, il a fait une étape à Bayonne le 17 janvier 1701, où il a dû assister à une corrida espagnole organisée spécialement pour lui. Il a montré pendant tout son règne une profonde aversion pour la corrida. Rassemblement le 17/01 à 17 h sur le parvis des arènes d’Arles.

Stand mensuel d’information anticorrida, Arles, 25/01/20

Notre premier stand d’information anticorrida de l’année 2020 aura lieu le 25 janvier à Arles, au niveau du 10 boulevard des Lices. Distribution de tracts, pétitions en particulier sur l’interdiction d’accès aux mineurs en soutien à la PPL de Samantha Cazebonne, vente d’objets militants.

Exposition “L’autre réalité de la corrida” à Villeneuve-lès-Avignon (30) du 5 au 10 février 2020

Exposition organisée du 5 au 10 février à Villeneuve-lès-Avignon par la FLAC avec la participation active de No Corrida. Salle F. Martin, allée Pierre-Louis Loisil, Villeneuve-lès-Avignon. Vernissage et buffet le 8 février 2020 à partir de 19 h en présence de nombreuses personnalités. Entrée libre et gratuite. VENEZ NOMBREUX !

Le FLAC66 écrit aux conseillers régionaux d’Occitanie

Le FLAC66 (Front des Luttes pour l’Abolition des Corridas 66) a envoyé une lettre à tous les conseillers régionaux d’Occitanie le 11 décembre dernier pour s’étonner du rejet très majoritaire du voeu déposé par Véronique Vinet et Gérard Onesta concernant l’interdiction des arènes aux mineurs, lors de l’Assemblée plénière de la région du 14 novembre 2019. Ce courrier, rendu public, fait remarquer entre autres que “pas un mot, ni de Français ni d’Occitan ni de Catalan, ne figure dans la liturgie tauromaniaque, c’est à dire qu’aucun lien n’existe entre ces pratiques espagnoles et notre passé“.

Vous pouvez lire le courrier dans son intégralité en cliquant ici.

Benjamin Griveaux signe le manifeste de la FLAC contre l’accès des mineurs aux corridas

Benjamin Griveaux a signé, à son tour, le manifeste de la FLAC, montrant ainsi sa volonté d’interdire l’accès des mineurs aux corridas. Un grand merci à lui pour ce soutien fort à notre cause et à l’initiative de Samantha Cazebonne en ce sens.

Nous lui avons rendu hommage sur les réseaux sociaux et sur notre site.

Michel Zumkeller et Guillaume Corpard signent le manifeste de la FLAC

Le nom de Michel Zumkeller, député du Territoire de Belfort, est familier aux militants de la cause anticorrida. Il est en effet le dépositaire de la PPL n°3632 du 5 avril 2016 demandant l’abolition de la corrida, lors de la précédente législature. Son engagement reste constant puisqu’il a récemment signé le manifeste de la FLAC demandant l’interdiction d’accès aux corridas pour les mineurs, ceci grâce à Chantal Girot qui l’a rencontré lors du salon “Agir ensemble pour la cause des animaux” où elle tenait un stand commun DAB – No Corrida.

Au centre, Michel Zumkeller avec, à gauche de la photo, Chantal Girot.

Lors du même salon, le conférencier Guillaume Corpard, auquel nous avons consacré un article le 16 novembre dernier, a également signé le manifeste de la FLAC.

Tous nos remerciements à ces personnalités pour leur soutien !

Agde – La corrida s’invite aux municipales (un article de Thierry Hély)

Les quatre principaux candidats aux élections municipales d’Agde répondent favorablement aux deux questions de la FLAC. A savoir : Gilles d’Ettore, Maire d’Agde sortant, Jean-Louis Cousin, pour le “Rassemblement National”, Thierry Nadal, pour “Agde, juste, verte, sûre” et Thierry Gaubert, pour “Agde en commun”. Nous précisons que pour ce dernier, la décision a été prise à main levée.

Compte tenu du résultat des dernières élections européennes où le souci du bien être animal a surpris par son ampleur, voici les deux questions qui ont été posées aux quatre candidats :

  • Première question : si vous êtes élu, vous engagez-vous à ne jamais organiser de corridas à Agde lors de votre mandat ? Les quatre candidats ont répondu OUI.
  • Deuxième question : êtes-vous opposé à la présence d’enfants assistant à des corridas ? Spectacle où la violence sanglante est bien réelle et non virtuelle. Sachant que le Comité des droits de l’enfant de l’ONU est contre cette présence. Les quatre candidats ont répondu OUI. Il est à noter que Gilles d’Ettore a précisé : interdiction pour les moins de 16 ans.

Notre Fédération tient à remercier les quatre candidats d’avoir pris la peine de répondre sur ce sujet éthique. Les électeurs en tiendront compte.

Julien Bayou, secrétaire national d’EELV, anticorrida

Julien Bayou vient d’être élu Secrétaire national d’EELV. Particulièrement sensible à la cause anticorrida, il avait fait le maximum pour que la FLAC dispose d’un stand à leurs dernières Journées d’été qui s’étaient déroulées à Toulouse. Ce n’était pas un hasard.

Voici, pour rappel, la liste des personnalités qui avaient signé le manifeste de la FLAC lors de ces journées :

  • Delphine Batho (Députée et ancienne ministre)
  • Damien Carême (Député européen)
  • David Cormand (Député européen et Secrétaire national de EELV)
  • Benoît Biteau (Député écologiste au Parlement Européen. Paysan)
  • Brigitte Gothière (Directrice de L214)
  • Rosy Inaudi (Conseillère départementale des BDR)
  • Ingrid Levavasseur (Ancienne figure des Gilets Jaunes)
  • Eric Piolle (Maire de Grenoble)
  • Inès Rau (Mannequin/Top Model/Écologiste)
  • Sandra Regol (Porte-parole nationale de EELV)
  • Michèle Rivasi (Députée européenne)
  • Caroline Roose (Députée européenne)
  • Mounir Satouri (Député européen)
  • Nicolas Thierry (Élu régional Nouvelle-Aquitaine)
  • Marie Toussaint (Députée européenne)
  • Claude Gruffat (Futur député européen après le Brexit)
  • Véronique Vinet (Conseillère régionale Occitanie)

Les Écologistes et les Insoumis s’engagent pour le bien-être animal à Béziers

Le Midi Libre a consacré un article détaillé le 23 décembre à la prise de position des Écologistes et des Insoumis en faveur de la protection animale, dans le cadre des municipales à Béziers. La liste EELV/LFI, menée par le binôme Thierry Antoine et Magalie Crozier, a dévoilé quelques mesures de son futur programme. Il s’agit d’idées regroupées sous la forme d’une charte appelée “Une ville pour les animaux”, proposée par l’association animale L214. Une thématique très importante pour les membres de cette liste appelée Béziers en commun. La charte annonce également la suppression de toutes les subventions municipales liées à l’activité tauromachique.

Article complet sur le site du Midi Libre en cliquant ici.

_______________________________________

International

Abolition de la corrida et autres spectacles violents au Quintana Roo (Mexique)

Cinq mois après le vote de la loi sur la protection et le bien-être des animaux de Quintana Roo par la XV législature (2016-2019), le 25 novembre 2019, a été publié au Journal officiel de l’État l’abolition de la corrida et des combats de coqs, entre autres pratiques.

Les réformes de la loi existante, proposées par le parti d’action nationale (PAN) et approuvées par la session plénière du Congrès local le 26 juin, figurent à l’article 40 et précisent que ces pratiques sont interdites sous quelque forme que ce soit. Cette mesure s’ajoute à l’interdiction des combats de chiens et des cirques avec animaux.

Plus de détails en cliquant ici.

La fin des corridas à Quito ?

Un message de Carlos Campaña, mouvement FATA, Equateur, à la suite de l’annonce de l’annulation des grandes corridas de Quito prévues le 6 décembre 2019. “Longue vie à Quito sans la corrida ! Pour la première fois dans ma ville, les taureaux ne mourront pas pour le plaisir des sadiques de la corrida.

Plus de détails en cliquant ici.

_______________________________________

Autres événements marquants

Plusieurs autres sujets ont également été traités sur notre site ou nos pages sur les réseaux sociaux dans le mois qui vient de s’écouler :

_______________________________________

Tous nos articles

Vous pouvez retrouver tous nos articles, rassemblés par thèmes, en suivant les liens ci-dessous :

Merci pour vos dons et adhésions, ainsi que pour les achats faits dans notre boutique, vous êtes notre seule source de financement et c’est ce qui nous permettra de poursuivre et de déployer de nouvelles actions dans les mois qui viennent.

L’équipe de No Corrida

Pour recevoir LINC par mail tous les mois, envoyer vos prénom/nom/email à contact@nocorrida.com

Facebook : No Corrida
Twitter : @no_corrida
Site officiel : http://nocorrida.com