Plusieurs corridas ancestrales annulées au Venezuela

PartagerShare on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestShare on Reddit

taribaUn communiqué d’AnimaNaturalis – Les corridas de Tariba et de La Grita (Venezuela) ont été annulées. Bien que la raison première de leur suspension soit plus économique qu’éthique, cela souligne à quel point ces pratiques sont en perte de vitesse. Cela démontre, de plus, qu’il est possible d’organiser des festivités religieuses sans recourir à des actes de cruauté envers des animaux.

Le maire de Tariba, Ricardo, Hernandez, a annoncé officiellement l’annulation des corridas prévues à l’occasion de la célébration de Notre-Dame-de-la-Consolation. De son côté, le maire de La Grita, Alirio Guerrero, a également annulé les corridas prévues dans sa commune pour « honorer » le Christ.

Bien que l’annulation de ces deux spectacles cruels soit principalement due à des raisons économiques, cela met en évidence qu’il est parfaitement possible de célébrer des fêtes religieuses sans avoir à faire souffrir des animaux non humains.

Les deux fêtes en question sont les deux les plus anciennes du Venezuela à mettre en oeuvre des corridas.

Adaptation en français : RL

PartagerShare on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestShare on Reddit