Compte-rendu du stand anticorrida à Nice le 16/3/19

C’est en plein Paris-Nice, départ du Rallye des gazelles, un jour de manifestation du siècle pour le climat, et de Gilets Jaunes, que nous arrivons enfin à notre place après une heure et demie de négociations et de luttes avec les divers intervenants et services d’ordre…

2410246611

12062971611

Le stand est rapidement installé et les signataires se succèdent avec beaucoup de motivation et de dégoût contre la corrida. Nous informons toujours autant de riverains et touristes, étonnés et horrifiés d’apprendre que les corridas avec mise à mort existent toujours en France, dans plus de soixante villes et villages ainsi que la présence de six écoles taurines de tauromachie. Nous agrémentons toujours nos explications des photos correspondantes : taureaux et taurillons mourants d’Alès, St Etienne du Grès, Arles, enfants et adolescents d’écoles taurines françaises s’entraînant sur des leurres, puis sur des veaux et taurillons…

12064567211

12081047211

Nous recevons énormément de soutien et d’encouragements de la part des passants et arrivons même à converser avec deux aficionados. Le Parti Animaliste, bien évidemment opposé aux corridas, s’était joint à notre stand afin de sensibiliser les passants au fait de voter pour les animaux aux prochaines élections.

12180541511

13144838711

L’anecdote du jour: lorsque nous incitons un passant à venir signer notre pétition contre les corridas, un monsieur d’une soixantaine d’année nous répond : “Ah non, je ne signe pas, moi j’aime les corridas !” Devant nos demandes d’explications sur ce qu’il a aimé de ce “spectacle” : la pique qui fait saigner le taureau ? le planté de banderilles ? la mise à mort d’une bête à l’agonie ? Il nous répond, évasif : “Ho, vous savez on avait tous 30 pastis dans le buffet, alors…”

13151839811

13180668311

Quelque 381 signatures et dizaines d’euros plus tard, nous remballons notre stand en pensant déjà à l’organisation du prochain.

13141250811

Un grand MERCI à tous celles et ceux qui sont venus donner de leur temps et de leur belle énergie pour nous aider à lutter contre la barbarie des arènes : Céline, Patrice, Isabelle, Bérengère, Carole, Martine, Thibault,  Alizée, Hélène sans lesquels (les) rien n’aurait été possible!

Régine et Ghislaine
(No Corrida pour le 06)