LINC n°70 – Lettre d’information No Corrida – 1er novembre 2022

Lettre d’information mensuelle de l’association No Corrida – N°70 – 1er novembre 2022

No Corrida est une association 1901, membre de la Fédération des Luttes pour l’Abolition des Corridas (FLAC), du Réseau International Antitauromachie (RIA), du Collectif Animal Politique, de la Fédération Mondiale pour les Animaux (WFA), du collectif Tauromaquia Es Violencia et de Convergence Animaux Politique

Pour recevoir LINC par mail tous les mois, envoyer vos prénom/nom/email à : contact@nocorrida.com

_______________________________________

A la une

L’abolition de la corrida est à portée de main (Savoir Animal)

Nous avons publié dans le magazine n°9 de Savoir Animal un article intitulé « L’abolition de la corrida est à portée de main ».

Depuis l’annonce l’été dernier de la proposition de loi d’Aymeric Caron demandant l’abolition de la corrida, la mobilisation est générale parmi les organisations anticorrida françaises. Un collectif a été créé, Ensemble pour l’abolition. Il regroupe la plupart des associations et collectifs, ainsi que d’autres structures qui agissent pour obtenir la disparition de cette barbarie d’un autre âge, rejetée par 87% des Français (sondage IFOP / Fondation Brigitte Bardot, février 2022).

S’il n’est pas nouveau qu’une proposition de loi vise à abolir la corrida dans notre pays, c’est la première fois de l’Histoire de notre pays qu’elle parvient au stade de l’inscription à l’ordre du jour de l’Assemblée. Un retour historique s’impose pour mieux appréhender la difficulté du processus.

La suite de l’article est ici : https://savoir-animal.fr/abolition-corrida-portee-de-main/

_______________________________________

France

No Corrida agit en partenariat avec d’autres structures anticorrida, soit en tant que co-organisateur, soit en relayant des actions de collectifs ou associations qui se mobilisent dans leurs régions. Ces informations sont rassemblées dans la section nommée Actions, qui est accessible directement sur la page d’accueil ou en allant dans le menu Agir.

Calendrier et comptes-rendus des actions annoncées sur le site

Lorsqu’ils sont disponibles, les comptes-rendus des actions qui se sont déroulées dans le mois écoulé peuvent être lus en cliquant sur les liens indiqués dans le tableau ci-dessous.

Happening anticorrida en soutien à la PPL d’Aymeric Caron, Arles, 22/10/22

Happening anticorrida à Arles en soutien à la proposition de loi d’abolition d’Aymeric Caron au niveau du 10 bd des Lices, en plein marché, de 9h30 à 12h30. Distribution de tracts, pétitions, dialogue avec les passants.

Compte-rendu détaillé en cliquant ici.

Happening anticorrida en soutien à la PPL d’Aymeric Caron, Arles,19/11/22

Happening anticorrida au niveau du 10 boulevard des Lices, en plein marché à Arles, à partir de 9 h 30 et jusqu’à 12 h 30. Cette nouvelle action s’inscrit dans la journée unitaire pour l’abolition de la corrida qui se déroulera le même jour dans plusieurs dizaines de villes en France, en soutien à la PPL portée par Aymeric Caron.

Evénement Facebook : https://www.facebook.com/events/1219956891941455/

Rassemblement anticorrida en soutien à la PPL d’Aymeric Caron, devant l’Assemblée, Paris, 24/11/22

Le collectif Ensemble pour l’Abolition appelle à un rassemblement de soutien le 24 novembre devant l’Assemblée nationale à Paris, jour où la PPL d’abolition sera débattue. Les horaires seront communiqués prochainement.

Interview de Roger Lahana dans Géo

La journaliste de Géo Chloé Gurdjian a interviewé Roger Lahana pour la version en ligne du célèbre magazine au sujet de la corrida.

L’introduction : Chaque année, plus d’un millier de taureaux sont tués dans des corridas en France. Cette pratique, de plus en plus décriée, sera ainsi examinée le 24 novembre prochain à l’Assemblée nationale en vue d’une possible interdiction. Mais en quoi consiste-t-elle réellement, et que subissent les taureaux ? Entretien avec Roger Lahana, président de No Corrida, secrétaire fédéral de la FLAC, et référent pour la France du Réseau International Antitauromachie.

Lire la suite en cliquant ici.

Oui, le taureau est toujours vivant lorsqu’on lui coupe les oreilles et la queue (COVAC)

Mise au point du COVAC – La puntilla, poignard à lame courte, va sectionner plus ou moins complètement le haut de la moëlle épinière ou le bas du bulbe rachidien au niveau de la région atlanto-occipitale (à la jonction de la colonne vertébrale et de la base du crâne). Ceci ne provoque pas la mort, mais une paralysie, pouvant être partielle. La mort survient secondairement par arrêt respiratoire et asphyxie (ou par saignée dans le cadre d’une mise à mort en abattoir). En attendant, le taureau peut continuer à souffrir tant qu’il reste conscient, même s’il ne peut plus bouger, notamment si la moëlle n’a pas été complètement sectionnée.

Article détaillé et vidéos (masquées) en cliquant ici.

Le respect de la loi, c’est pour les autres (un article de David Joly)

Le président d’un tribunal de commerce a pour mission de faire respecter la loi par une société qui y est soumise, ce avec des contraintes financières si nécessaire. Un représentant de la loi qui fait respecter la loi : rien de plus normal et de plus juste. Une attitude que l’on devrait constater absolument partout sur le territoire national. À part que, dans ce domaine-là, il semblerait qu’il existe également une exception pour les organisateurs de séances de torture.

On a beau chercher dans le Code de commerce, elle n’est écrite nulle part. Pour autant, la liste des sociétés commerciales dont l’activité est l’organisation de corridas et qui n’ont pas déposé leurs comptes annuels auprès de leur greffe est longue comme le bras.

On y trouve notamment :

  • SCP France (nouvelle société de Simon Casas, nous y reviendrons dans un article ultérieur) : comptes annuels 2021 non déposés ;
  • Simon Casas Services (autre société du spécialiste du détournement de TVA) : comptes annuels non déposés depuis 2010 ;
  • Plateau de Valras (société de Robert Margé gérant les corridas de Béziers) : comptes annuels non déposés depuis 2019 ;
  • Arènes du grand sud (société gérant les corridas de Carcassonne) : comptes annuels non déposés depuis 2018.

Et que se passe-t-il face à cette carence juridique répétée depuis au moins 12 ans pour certaines d’entre elles ? Absolument rien.

Tous les détails en cliquant ici.

Louis Schweitzer soutient la PPL pour l’abolition de la corrida

Louis Schweitzer, Président de la LFDA et membre du Comité d’Honneur de la FLAC soutient officiellement et publiquement la proposition de loi d’Aymeric Caron pour l’abolition de la corrida. Son texte : “Je suis, ainsi que la LFDA, hostile à toute forme de cruauté à l’égard des animaux, qu’ils soient domestiques ou sauvages. La loi reconnaît que la corrida est une forme de cruauté. Il faut l’abolir.”

Merci à Louis Schweitzer, c’est un soutien de poids !

Nouveaux signataires pour le manifeste de la FLAC

Lors du mois écoulé, les personnalités suivantes ont signé le manifeste de la FLAC : Pascal Légitimus (Acteur), Hélène Ségara (Chanteuse), Dave (Chanteur), .José Beaurain (Député RN).

Liste de toutes les personnalités médiatiques signataires du manifeste : cliquer ici
Liste de toutes les personnalités politiques signataires du manifeste : cliquer ici

“Crins Blancs”, membre de la FLAC, tient un stand à Laxou

Grâce à notre militante Audrey, la FLAC a tenu un stand à Laxou, près de Nancy, le 2 octobre 2022, à l’occasion du Salon organisé par Animalaxou. Malgré un temps exécrable, ce fut un réel succès ! De la part des visiteurs, les questions furent très nombreuses, notamment en ce qui concerne la PPL pour l’abolition de la corrida qui sera débattue le 24 novembre prochain.

Tous les détails en cliquant ici.

_______________________________________

International

Portugal : l’interdiction des corridas aux mineurs est annulée

Il y a déjà longtemps que différentes tentatives législatives ont eu lieu au Portugal pour interdire ou restreindre l’accès des corridas aux mineurs. Un décret en ce sens avait même été rendu public fin 2021. Le gouvernement vient de mettre un coup d’arrêt à cette avancée en annulant le décret.

Notre partenaire Rita Silva, présidente de l’association Animal et membre du Comité d’honneur de No Corrida depuis sa création, nous a transmis son analyse suite à l’annonce du rejet du décret. Pour elle, il s’est clairement agi d’un jeu de dupes.

Ce décret a été un cadeau empoisonné avant la chute du gouvernement précédent. Il n’a jamais été officialisé. Plusieurs mois plus tard, le parti politique Bloco de Esquerda a publiquement dénoncé que le décret était remisé aux oubliettes. A l’époque, le nouveau ministre de la culture a déclaré que ce n’était pas une priorité. La suite était largement prévisible. Le décret est remonté jusqu’au Président de la République, qui est un procorrida notoire et qui vient donc de l’annuler.”

Plus de détails en cliquant ici.

Forum sur la nécessité de légiférer pour le bien-être animal (Mexique)

Le 19 octobre 2022 a eu lieu à l’Assemblée de Mexico un forum sur la nécessité de modifier la Constitution afin de légiférer pour le bien -être animal.

Cet événement a été en grande partie animé par nos amis du Movimiento Conciencia, dont Elideth Fernandez, membre du Comité d’honneur de No Corrida et référente pour le Mexique du Réseau International Antitauromachie. L’événement a mis en particulier en avant l’engagement du Movimiento Conciencia auprès du président du Mexique, Andrés Manuel López Obrador, aux convictions profondément ancrées en faveur des animaux, en particulier en opposition avec la corrida.

Action d’AnimaNaturalis à Saragosse le 9/10/22

AnimaNaturalis a organisé une action de protestation à Saragosse contre le retour de la tauromachie. Rappelons que 66 taureaux sont torturés à mort dans les arènes de La Misericordia lors des festivités du Pilar.

Plus de photos en cliquant ici.

_______________________________________

Autres événements marquants

Plusieurs autres sujets ont également été traités sur notre site ou nos pages sur les réseaux sociaux dans le mois qui vient de s’écouler :

  • ‌Les communistes nîmois Sylvette Fayet et Vincent Bouget, tous deux conseillers municipaux de  Nîmes et départementaux du Gard ont fait un voyage express à l’Assemblée Nationale pour demander aux députés PCF de ne pas voter la loi sur l’abolition de la corrida. Nous pouvons nous demander si cet aller-retour dans ce but unique a été payé par leurs propres deniers ou par l’aficion et non par les cotisations des travailleurs qui espèrent le “grand soir”.
  • Simone Veil s’était prononcée contre la corrida. A l’approche d’une proposition de loi pour l’abolition de la corrida qui sera débattue le 24 novembre à l’Assemblée nationale, le collectif “Les Simone Veillent” veut le faire savoir (Hérault Tribune).
  • AnimaNaturalis et CAS International manifesteront à Pampelune le 6 novembre 2022 pour protester en particulier sur les subventions publiques attribuées aux festivités cruelles à l’encontre des taureaux en Navarre. L’action débutera à 12 h le 6 novembre, Plaza del Ayuntamiento de Pamplona (Espagne).

_______________________________________

Tous nos articles

Vous pouvez retrouver tous nos articles, rassemblés par thèmes, en suivant les liens ci-dessous :

Merci pour vos dons et adhésions, ainsi que pour les achats faits dans notre boutique, vous êtes notre seule source de financement et c’est ce qui nous permettra de poursuivre et de déployer de nouvelles actions dans les mois qui viennent.

L’équipe de No Corrida

Pour recevoir LINC par mail tous les mois, envoyer vos prénom/nom/email à contact@nocorrida.com

Facebook : No Corrida
Twitter : @no_corrida
Site officiel : https://nocorrida.com