Nouveau sondage confirmant le rejet de la corrida par les Français en fonction de leurs préférences politiques

Dans le cadre de la discussion prochaine sur la proposition de loi d’abolition portée par Aymeric Caron le 24 novembre prochain, le Huffington Post a publié le 2 novembre 2022 les résultats d’un nouveau sondage qui aborde les préférences des Français au sujet de l’abolition de la corrida, en fonction de leur proximité avec les différents groupes parlementaires représentés à l’Assemblée. Une nette majorité se dégage en faveur de l’abolition.

Il s’agit d’un sondage YouGov réalisé pour Le HuffPost. “Plus précisément, 63 % des sondés souhaitent son abolition, dans un contexte où la classe politique, qui compte des aficionados à droite comme à gauche, peine à se saisir du sujet. Détail intéressant, l’interdiction de cette pratique tauromachique pratiquée dans plusieurs départements du sud de la France est plébiscitée sur l’ensemble du spectre politique. Ainsi, les sympathisants de la NUPES la souhaitent à 65 %, ceux de Renaissance à 59 %, ceux des Républicains à 57 % et ceux du Rassemblement national à 62 %.”

Ces résultats, même s’ils sont loin d’atteindre les 87% obtenus lors du dernier sondage IFOP réalisé pour la FBB (février 2022), vont dans le même sens que les informations dont nous avons fait état récemment sur les intentions de vote des députés au sein de l’hémicycle.

Reste le principal obstacle, que nous avons également souligné clairement, celui de l’ordre de passage des propositions de loi le jour de leur débat. Il semble qu’à l’heure actuelle celle d’Aymeric Caron soit toujours à la 4e position, ce qui risque d’en empêcher le vote du fait de la clôture de la niche parlementaire à minuit le 24 novembre, qui ne permettra au mieux de débattre et de voter que deux à trois PPL.