Interdiction d’un torero mineur aux corridas de Manizales (Colombie)

Sur décision du ministère du Travail, le torero mineur Marco Pérez ne se présentera pas aux corridas de Manizales après l’annulation de sa participation à celles de Cali.

La féria de Manizales est réputée pour sa saison taurine qui, dans cette 67e édition, verra la participation de Román, Juan Sebastián Hernández, Luis Bolívar, José Arcila, Marco Pérez, Luis Bolívar, Emilio de Justo, Sebastián Castella, El Juli et Roca Rey.

Cependant, le soi-disant “enfant prodige” Marco Pérez n’entrera pas dans l’arène, puisque le ministère du Travail et le secrétariat du gouvernement de Manizales l’ont décidé en tenant compte de la réglementation en vigueur sur le travail des enfants dans le pays. L’information a été partagée sur Twitter par Terry Hurtado, conseiller municipal de Cali et militant anticorrida de longue date (il est membre du Comité d’honneur de No Corrida depuis sa création).

Selon le Code de l’enfance et de l’adolescence, conformément aux conventions internationales 138 et 182 de l’OIT ratifiées par la Colombie, les conditions générales minimales dans lesquelles les adolescents peuvent exercer des activités de travail prévoient que la tauromachie figure dans la classification des occupations dangereuses.

Afin de se conformer à la réglementation, même si l’événement est privé et ne dispose pas de ressources publiques, un groupe d’inspecteurs du travail et de la sécurité sociale sera présent dans les installations des arènes de Manizales afin de vérifier que tout se déroule dans le respect des règles en vigueur.

Relevons que Marco Pérez s’entraîne régulièrement en France sous la houlette de Jean-Baptiste Jalabert.

Source : El Tiempo (en espagnol)
Adaptation en français : RL