Corrida : une disparition inéluctable (30 Millions d’amis)

Suite à l’échec de la proposition de loi d’abolition dans le cadre de la niche parlementaire de LFI le 24 novembre, le combat continue, que ce soit par la voie législative ou par les actions de terrain pour continuer à fragiliser les corridas.

Extrait :

“Pour Roger Lahana aussi, président de No Corrida, le combat continue : « Cet incroyable déni de démocratie ne change rien à notre motivation : nous continuerons à militer, pour affaiblir les corridas. » Il doute néanmoins que la voie législative soit appropriée pour une abolition, arguant que « l’obstruction sera systématique or, dans le cadre d’une niche, aucune proposition de loi ne pourra passer cet obstacle, et jamais le gouvernement actuel ne déposera un projet de loi pour abolir la corrida”.  En revanche, il soutient que la disparition de cette barbarie viendra probablement, en raison de facteurs économiques, « le secteur ne [survivant] que grâce aux subventions, et souffrant d’une affluence de plus en plus basse », et rappelle que, par voie législative, “la corrida peut être affaiblie, si une proposition venait de la majorité à l’Assemblée“.

Un article de Quentin Girault, avec entre autres une intervention de Roger Lahana, à retrouver dans son intégralité en cliquant ici.