Des arènes sont démolies au Portugal après une bataille juridique

Les arènes de Póvoa de Varzim, dans le district de Porto, ont commencé à être démolies ce lundi, après un interrègne de deux ans en raison d’une injonction portée par une association locale. Les opérations ont commencé le 26 septembre 2022, après que la municipalité a reçu, le jeudi précédent, l’information selon laquelle la décision du Tribunal administratif et fiscal de Porto est devenue définitive, donnant le feu vert aux travaux de construction d’un pavillon polyvalent, qui sera érigé en au même endroit.

Les travaux, d’un coût estimé à environ 9 millions d’euros, ont été annoncés en 2019, mais l’année suivante, après le lancement de l’appel d’offres public pour les travaux, le processus de démolition a été arrêté par la Justice, suite à une plainte déposée par Patripove (Association pour la Défense et la Consolidation du Patrimoine Poveiro). L’association a estimé que l’équipement devait être “conservé et non démoli“, soulignant qu’il fait partie “du patrimoine immatériel de la mémoire des générations de Poveiros et de la mémoire de la culture populaire portugaise“.

En mars de cette année, Aires Pereira, maire de Póvoa de Varzim, a révélé qu’après analyse, le tribunal avait rejeté l’injonction, permettant à la municipalité de ratifier, à l’Assemblée municipale, le plan détaillé de la zone urbaine, en envisageant le nouvel équipement .

Il n’y a plus de mesure de précaution. Avec la publication du plan détaillé de la Zone E54 dans le Diário da República, nous pourrons faire bouger les choses. Tous les arguments n’ont plus de sens“, a déclaré le maire.

Après un délai de six mois, la peine est devenue définitive, et la chambre Póvoa de Varzim a commencé la démolition de l’espace. En début d’après-midi, la moitié de l’équipement avait déjà été détruit.

L’opération de démolition se poursuivra au cours des prochains jours, afin de libérer la zone pour la construction du nouvel espace polyvalent, appelé Póvoa Arena, qui n’inclut pas la tauromachie, et aura une capacité de 3 000 personnes, pour des événements culturels, des foires, congrès et activités sportives. Il disposera également d’établissements commerciaux et de restauration.

Source : Sicnoticia.pt (en portugais)
Adaptation en français : RL

Merci à Cazarrata pour l’info