Le président du Mexique s’oppose à l’admission des mineurs lors de corridas

Le président du Mexique Andrés Manuel López Obrador, surnommé AMLO dans son pays, a annoncé ce lundi qu’il n’empêcherait pas l’interdiction d’accès aux mineurs lors des corridas, après la suspension accordée par un juge contre le “festival taurin” à Zacatecas.

Lors de sa conférence de presse matinale, AMLO a annoncé que le secrétaire à l’Intérieur, Adán Augusto López, examinerait la question afin que les autorités locales respectent la résolution obtenue par le Collectif national anti-corruption (COLECNA).

López Obrador a même suggéré que les militants tiennent une réunion avec les toreros et cherchent un point d’accord dans lequel les parties ne sont pas affectées. Cependant, il a précisé que la loi ne sera pas négociée et que la décision du pouvoir judiciaire sera respectée.

Ça ne se négocie pas. On ne va pas protéger ça, on va agir conformément aux lois en vigueur, c’est ce que je peux vous dire. Cela doit être appliqué, les procorrida ont la possibilité de recourir à d’autres instances, de présenter un nouveau recours », a-t-il conclu.

La tauromachie a suscité la polémique après une série de suspensions accordées par des juges dans tout le pays pour des plaintes de cruauté envers les animaux et des actes de cruauté envers les mineurs.

Source : Nacion (en espagnol)
Adaptation en français : RL