Cinglant échec d’affluence pour la corrida du 3 juillet à Arles

Les Jalabert directeurs des arènes d’Arles certainement en manque de torture et de sang, ont décidé d’organiser le 3 juillet une prétendue “feria” – en l’occurrence pas de feria du tout, uniquement une corrida. Une initiative qui s’est soldée par un échec cinglant : sur 12 500 places disponibles, moins de 3000 spectateurs sont venus, dont un tiers sur invitation, ce qui fait environ 2000 places payantes. Cela signifie un gros plongeon financier pour les organisateurs, un de plus.

No Corrida et son partenaire France Anti Corrida ont organisé, comme à chaque fois, un rassemblement pour montrer leur opposition à la corrida. Cette action était soutenue par de nombreuses organisations et partis politiques. Elle a consisté en une haie de déshonneur sur le passage, très clairsemé, des aficionados se rendant aux arènes. Nous étions une quarantaine de militants venus des Bouches-du-Rhône, du Gard, du Vaucluse, des Alpes Maritimes, de la Haute-Garonne, de Paris et de Normandie. Des passants sont venus participer à notre action en tenant des drapeaux et des visuels, grand merci à eux.

Comme d’habitude, les aficionados préfèrent observer avec une grande attention leurs pieds, plutôt que nos visuels ou nous. Nous voyons toujours les petits coussins emportés pour protéger les fessiers ; il faut un minimum de confort pour assister à la torture et au massacre de ces pauvres bêtes dans des arènes gallo-romaines.

Peu de réflexions agressives, encore des mercis, des bravos à coups de klaxon. Nous remercions la police dont la présence discrète mais efficace a permis le déroulement de notre rassemblement sans incident.

Notre prochaine action aura lieu le 17 juillet à Arles afin de protester contre la corrida de rejon de Méjanes, encore organisée par les Jalabert. Puis les 31 juillet, 14 août et 28 août avec les happenings au cœur du marché. Nous participerons de plus à un rassemblement le 7 août sur le pont de Vitrolles avec notre partenaire France Anti Corrida. Et enfin le 11 septembre, nouveau rassemblement à Arles en raison de la prochaine journée de corridas.

Merci à toutes et à tous pour votre présence. Merci aussi à la quinzaine d’associations, collectifs et partis politiques pour leur présence et leur soutien.

Notre combat continue jusqu’à l’abolition.

Dominique Arizmendi

Photos Julie Wayne https://photos.app.goo.gl/ez58chkFi3duGMTU6 sauf dernière photo par Valérie Bijon

Articles parus dans La Provence : cliquer ici.

Photos Julie Wayne https://photos.app.goo.gl/ez58chkFi3duGMTU6 sauf dernière photo par Valérie Bijon.