Torturer des animaux par “solidarité” ? C’est dans la région d’Arles

L’aficion a bien compris le danger que présente la PPL de Samantha Cazebonne voulant interdire l’accès des corridas aux moins de 16 ans ainsi que les soutiens des députés et sénateurs à ce projet. En effet, depuis quatre ans, l’Ecole Taurine du Pays d’Arles organise, en partenariat avec l’ACCM (communauté d’agglomération Arles Crau Camargue Montagnette) et l’AEFTC (Association des Éleveurs Français de Toros de Combat), un cycle de manifestations publiques sur le territoire du Pays d’Arles.

Non seulement, ces manifestations contribuent au soutien aux éleveurs et à la formation des élèves, mais surtout à la diffusion de la culture taurine sur l’ensemble du territoire.

Suite aux chamboulements apportés par la crise sanitaire, l’école a décidé de manifester aux éleveurs sa solidarité tout en permettant aux élèves de poursuivre leur formation de tueurs. Elle a donc organisé des classes pratiques destinées aux élèves dans des élevages du pays d’Arles proposés par l’Association des Éleveurs.

C’est ainsi que ce dimanche 12 juillet, trois “apprentis toreros” ont massacré et tué trois becerros – des veaux entre un et deux ans. Puis après les “agapes de la mi-journée“, les plus jeunes se sont fait la main avec deux génisses de moins de deux ans et un veau de moins de un an. Comment peut-on être à ce point indifférent à la souffrance pour pratiquer de telles horreurs ?

Et tout cela avec le soutien de la communauté d’agglomération Arles Crau Camargue Montagnette, ce que nous regrettons et déplorons.

Dominique Arizmendi

Photo : Article de La Provence, 13/7/20