260 000 euros de travaux pour le Centre des affaires taurines à Madrid

La Communauté de Madrid vient d’engager en urgence 260 000 euros de dépenses pour des travaux au Centre des affaires taurines. Il s’agit de travaux de réhabilitation de la toiture des bureaux de ce centre, qui se situe dans le bâtiment des arènes de Las Ventas. Le Centre a été créé par l’ancien président régional Alberto Ruiz Gallardón en 1991 dans le but de “promouvoir la tauromachie”, et il coûte 1,3 million d’euros par an aux Madrilènes.

Le Conseil de gouvernement a été informé ce mercredi de la déclaration d’urgence d’exécution de ces travaux. L’exécutif indique dans une note que, lors de l’achèvement d’un autre chantier mineur en février, un faux plafond a montré des problèmes structuraux. Selon la Communauté de Madrid, ces travaux “d’urgence” sont exclus de l’arrêt des activités incluses prévues par l’état d’urgence dû au coronavirus, afin de “garantir la sécurité des personnes et des biens“.

La Communauté de Madrid a nommé l’année dernière le torero Miguel Abellán comme nouveau directeur général du Centre des affaires taurines de la Communauté de Madrid, dépendant du ministère de la Présidence, avec un salaire de 75 084 euros par an. Le président du Partido Popular (droite), Pablo Casado, a signé le recrutement d’Abellán fin mars 2019 et l’a inscrit en douzième position sur la liste électorale de Madrid aux élections législatives. Lors de ces élections, seulement les sept premiers députés de la liste ont été élus.

Entre autres fonctions, le Centre des affaires taurines développe l’exploitation des arènes. Il est également chargé de conseiller et de collaborer, le cas échéant, avec les administrations publiques qui organisent des spectacles taurins sur le territoire de la Communauté. De plus, il est chargé de promouvoir le festival taurin à travers l’organisation, la coordination, la direction et la gestion de l’école taurine.

La Communauté a commencé en 2018 les travaux de réhabilitation des arènes de Las Ventas, dans lesquels elle investira 15,1 millions d’euros jusqu’en 2021.

La Communauté de Madrid, gouvernée par le Partido Popular, a attribué en 2017 une somme de 1,3 million d’euros pour le Centre des affaires taurines, 384 054 euros de plus qu’en 2016. Depuis, le chiffre annuel de 1,3 million est maintenu, année après année.

Plus de 20 000 personnes ont déjà écrit au ministre de la Culture pour exiger qu’aucun euro d’argent public ne soit affecté au sauvetage du secteur taurin. À ce jour, plus de 200 corridas sont concernées. Dans le cas des corridas et spectacles similaires, le nombre d’annulations s’élève à 1 684.

Communiqué d’AnimaNaturalis, version complète en espagnol ici
Adaptation en français : RL