Rebondissements en Colombie

Le 10 janvier 2023 en Colombie, le Conseil constitutionnel a décidé de lever l’arrêt provisoire des corridas à Bogota, capitale du pays. Mais le président de Colombie Gustavo Petro a demandé au Congrès (députés + sénateurs) de voter une fois pour toutes pour l’abolition.

Gustavo Petro, l’actuel président de la Colombie, n’abandonne pas. Quelques heures seulement après que la Cour constitutionnelle a ordonné le rétablissement de l’activité taurine dans les arènes de Santamaría à Bogotá, le dirigeant colombien s’est exprimé sur les réseaux sociaux comme suit : “La décision de la Cour constitutionnelle sur Santamaría dit que le Congrès est la seule entité qui peut suspendre les corridas dans des arènes avec une tradition taurine éprouvée. Je demande au Congrès d’approuver la loi pour suspendre tous les spectacles impluqant de la maltraitance sur des animaux.”

Il convient de rappeler que depuis juin 2020, après que le Conseil de Bogotá a approuvé un projet interdisant la mort des taureaux dans les arènes et éliminant l’utilisation d’éléments tels que l’épée, la puya et les banderilles, les arènes de Santamaría n’ont pas tenu une seule corrida.

Sources : Aplausos (en espagnol)