Faute d’intérêt du public, les corridas passent de 15 à 4 en 2023 à Lisbonne

Selon le média taurin Mundotoro, il n’y aurait que quatre corridas planifiées en 2023 dans les arènes de Lisbonne. Quatre de trop, on est bien d’accord, mais cela est à comparer à la quinzaine qui se déroulaient jusque-là dans ce lieu d’après le même média (voir précisions plus bas à ce sujet).

L’homme d’affaires Luis Miguel Pombeiro a annoncé mardi les dates des quatre “festivités” qu’Ovação e Palmas organisera dans l’arène Campo Pequeno de Lisbonne au cours de la saison 2023.

C’est la première fois (hors pandémie) qu’une saison taurine est aussi courte au Portugal, qui perd ainsi l’importance dont elle jouissait il y a quelques années, avec une programmation allant autrefois d’avril à octobre, avec une quinzaine de corridas à son plus haut.

Mais suivant la tendance de ces dernières années avec une désaffection croissante du public, en 2023, l’arène de Lisbonne n’ouvrira ses portes que le 27 juillet, tandis que les autres dates sont prévues les 11 et 25 août et le 8 septembre.

Les médias taurins étant habituellement peu fiables, nous attendons cependant une confirmation de source officielle pour valider la réalité de ce recul significatif.

D’après les statistiques de Mundotoro lui-même, si on met de côté le nombre de corridas des trois dernières temporadas (6 en 2020, 6 en 2021, et 4 en 2022), les chiffres depuis 2012 étaient en fait compris entre 11 et 13 (voire 9 en 2013). En 2019, l’année précédant la pandémie, il n’y avait déjà eu que 11 corridas. La moyenne de “15” concerne en fait les corridas entre 2006 (date de la réouverture des arènes après travaux) et 2011.

Mais il n’y a pas lieu de s’inquiéter quant au devenir de Campo Pequeno : suite aux 6 ans de travaux avant sa réouverture en 2006, les arènes modernisées peuvent accueillir divers événements, avec un toit partiellement amovible. Elles sont dotées d’un centre commercial de deux étages avec magasins, cinémas, restaurants, bars, supermarché, et elles ont un parking souterrain. S’y déroulent des concerts, des spectacles, des congrès, des foires, des expos…

Donc la reconversion est déjà en cours.

Source principale : Mundotoro (en espagnol)
Adaptation en français : RL
Merci au COVAC pour les précisions sur les chiffres réels des temporadas et la reconversion de l’arène.