La mairie de Cenicientos poursuivie en justice pour pratiques illégales liées à son arène

Un juge a ouvert une enquête sur le maire de Cenicientos pour des irrégularités présumées dans la passation de contrats de corridas. Le tribunal d’instruction numéro 6 de Navalcarnero enquêtera sur le maire de Cenicientos, Natalia Nuñez (PSOE), pour des irrégularités présumées dans la passation de contrats de corridas en 2016 et 2017, ont confirmé des sources judiciaires à Europa Press.

L’instruction trouve son origine dans une plainte déposée par deux conseillers du groupe Compromiso por Cenihundos (Comce) contre le maire, le deuxième adjoint au maire et d’autres fonctionnaires pour la commission présumée de crimes de détournement de fonds et de prévarication, selon le journal ‘ ABC’.

Le juge a convoqué les plaignants pour le 9 juin afin d’entériner la plainte, ont précisé les mêmes sources. Ce groupe municipal a déjà signalé à la Cour des comptes des anomalies alléguées dans la contractualisation des corridas en 2017 et 2019.

Plus de 600 000 euros d’argent public pour apporter des améliorations aux arènes

À la suite de cette plainte, la Cour des comptes a accepté en décembre 2021 de renvoyer le maire en justice lors de l’évaluation de “l’existence possible d’une dépréciation des deniers publics” pour des “irrégularités dans la gestion économico-financière” des festivités taurines municipales à ces dates.

Selon la plainte du groupe municipal, le maire a utilisé jusqu’à 122 000 euros en espèces et dépensé plus de 167 000 euros “sans aucun contrôle“.

Source (en espagnol) : Telemadrid.es
Adaptation en français : RL