Vote d’abolition des corridas imminent à Mexico

Nous avons eu la confirmation aujourd’hui de nos amis militants anticorrida mexicains du Réseau International Antitauromachie qu’un vote en vue d’abolir la corrida à Mexico était imminent. L’un d’entre eux, Arturo Berlanga (AnimaNaturalis), va participer dès le 23 février à la commission Bien-être animal du Congrès de la ville (équivalent du Parlement en France, mais à une seule chambre). Cette réunion sera diffusée sur leur chaîne YouTube. Selon les députés de la commission avec qui ils sont en contact, un vote en séance plénière devrait suivre d’ici deux à trois semaines. Auparavant, des rencontres seront organisées avec les présidents des groupes des différents partis. Les différentes étapes devraient être confirmées dans les jours qui viennent.

Rappelons que c’est à Mexico que se trouve les plus grandes arènes du monde avec plus de 50 000 places. Actuellement, cinq États mexicains ont interdit les corridas : Sonora (2013), Guerrero (2014), Coahuila (2015), Quintana Roo (2019) et Sinaloa (2021).

Le 1er juillet 2018, Andres Manuel Lopez Obrador a été élu président du Mexique avec une large majorité. Une élection dont le monde anticorrida s’était réjoui puisqu’en 2014, il posait pendant une manifestation avec un panneau demandant la fin des corridas dans son pays.

Elideth Fernandez (Movimiento Conciencia), membre de notre Comité d’honneur qui réside à Mexico, a participé activement à ce processus. Elle nous a communiqué les points suivants : “J’espère que nous réussirons à Mexico, j’ai beaucoup travaillé avec le président de la République […] Dans le journal de ce matin, il a envoyé un message énergique disant NON À LA CRUAUTÉ ANIMALE.” Par ailleurs, le président a proposé aux groupes parlementaires de remplacer la chasse par des safaris photographiques. Reste à voir, bien sûr, ce qui sortira effectivement du vote en séance plénière.

En parallèle, des informations parviennent à tous les législateurs concernant une exposition photographique pour les droits des animaux (y compris bien sûr la tauromachie) qui aura lieu dans l’un des lieux les plus emblématiques de ce gouvernement : le complexe culturel Los Pinos.

Nous suivons bien entendu ce dossier de très près. Les débats sont retransmis sur la chaîne Youtube du Congrès.

A lire en complément cet article publié par Sud Ouest.