Le PSOE votera quatre amendements contre la tauromachie lors de son 40e Congrès fédéral

Le PSOE (parti socialiste espagnol) votera quatre amendements contre la tauromachie lors de son 40e Congrès fédéral. L’un d’eux vise à supprimer les corridas du patrimoine culturel espagnol (ce qui rendra possible leur abolition) et un autre à interdire l’entrée des corridas aux mineurs de moins de 16 ans.

Quatre amendements visant à interdire la tauromachie seront votés au sein du PSOE lors de son 40e Congrès fédéral qui se tiendra les 15, 16 et 17 octobre à Valence. Les amendements ont déjà passé le filtre des débats pré-congrès et reposent sur plusieurs postulats : l’animalisme, la protection de l’enfance et la suppression de la tauromachie comme héritage culturel des Espagnols. Ces prises de position coïncident avec celles de Podemos.

L’un des amendements vient du PSOE de Madrid et préconise d’ajouter, par rapport au bien-être animal, la nécessité d’envisager “des actions pour mettre fin à la tauromachie, ainsi que pour démanteler et reconvertir l’ensemble des activités économiques qui l’entourent“. Le PSOE de Majorque a déposé un amendement dans lequel il est proposé “de retirer toute aide ou subvention de quelque nature que ce soit au monde de la tauromachie“. Les Asturies demandent d’éliminer les corridas et les spectacles de rue avec des taureaux.

Enfin, la Jeunesse socialiste d’Espagne (JSE) demande dans l’un de ses amendements d’interdire “la participation de mineurs de moins de 16 ans à des spectacles basés sur la maltraitance animale, tels que la tauromachie“.