Lettre au maire de Manduel contre une démonstration de becerrrada

Monsieur le Maire,

Nous avons été informés par des adhérents, habitant votre commune d’une “démonstration de becerrada organisée par Las Aficonadas en collaboration avec la municipalité” lors de la fête votive.

Choqués, nous avons contacté votre secrétaire, ainsi que le président du Comité des Fêtes. Un de vos adjoints nous a rappelés au téléphone. Tous nous ont précisé qu’l n’y aura ni torture – banderilles – ni mise à mort. L’association de Manduel qui a fait cette demande est tellement passionnée de tauromachie espagnole qu’elle se déplace pour assister à tous les “spectacles barbares” possibles ; on le constate en regardant leurs blog et page Facebook.

Toujours est-il, que même s’il n’y a pas de tortures et de mise à mort sur des veaux de moins de deux ans, même si c’est la première fois, espérant qu’il n’y en aura pas de seconde, nous estimons que c’est une fois de trop. La tauromachie espagnole, dont 78% de Français veulent l’abolition, n’a rien à voir avec une fête votive de notre secteur, reposant sur la bouvine, comme le prouvent vos autres spectacles.

En l’acceptant dans votre fête, vous la cautionnez et la faites entrer dans la fête de votre commune ; or, elle n’est pas dans nos traditions et notre culture.

Nous regrettons profondément que vous ayez donné votre accord, nous serons présents lundi matin et espérons que cela ne se reproduira pas.

Nous vous prions d’agréer nos salutations désolées mais néanmoins respectueuses.

Sabrina Djordjievska, Militante anticorrida et Présidente du Collectif Cazarrata
Dominique Arizmendi, Militante anticorrida, Membre du Collectif Cazarrata, Secrétaire de France Anti-Corrida et Administratrice de No Corrida – Référente pour les Bouches-du-Rhône
Philippe Bricault, Militant anticorrida et Membre du Collectif Cazarrata