En Catalogne espagnole, l’horreur continue pour les taureaux

La Catalogne espagnole n’organise plus de corridas depuis 2010, même si la Cour suprême représentant le pouvoir central a annulé l’abolition de ces pratiques dans cette région. Cela ne veut pas dire pour autant que les taureaux n’y sont plus les victimes de divertissements abjects, comme les “toros embolados”, où les bouts des cornes des taureaux sont enflammés, ce qui provoque à la fois des brûlures sur les animaux et, tout aussi grave, leur immense détresse. Il n’y a pas de mots pour qualifier l’insondable stupidité des gens qui s’adonnent à de telles pratiques.

Le 24 juillet 2021, des militants d’AnimaNaturalis se sont déplacés à Camarles (Catalogne) pour assister au retour de cette pratique sinistre. Ils ont pu enregistrer les épreuves auxquelles les animaux sont soumis juste pour satisfaire le goût d’une poignée de personnes.

Les fêtes populaires et festivités avec des taureaux, que l’on appelle en Catalogne les correbous, sont rejetées par la majorité de la population, mais se déroulent toujours dans une trentaine de communes, notamment dans le sud de Tarragone.

Plusieurs exemples ont pu être enregistrés (photos et vidéos) et bien d’autres tout aussi inacceptables et qui continuent d’être considérées comme une tradition. “Toute personne sensible fermerait les yeux en assistant à ce spectacle macabre“, explique l’un de nos enquêteurs. “Notre obligation en tant que défenseurs des animaux est d’être témoins de cette cruauté, car si elle continue de passer inaperçue de la majorité. Si nous acceptons que les aficionados continuent de la cacher, changer la situation dans laquelle vivent ces animaux sera très difficile.”

Source : AnimaNaturalis (en espagnol)
Adaptation en français : RL