Encore une action anticorrida réussie le 24/4/21 au marché d’Arles

Notre action de sensibilisation pour l’abolition de la corrida s’est à nouveau révélée un beau succès le samedi 24 avril. Par une douceur printanière agréable neuf militants se sont retrouvés pour alerter, tracter et faire signer la pétition. Pas de touristes pour cause de confinement et moins de clients du marché puisque seuls les commerces alimentaires étaient autorisés.

Mais les anticorrida étaient présents.

C’est répétitif à dire, mais comme d’habitude, nous avons été remerciés, félicités, encouragés, photographiés… ah, deux insultes tout de même, mais de loin bien sûr. Nous vérifions à chaque fois, avec plaisir, que de nombreux habitants ne sont pas procorrida comme certains le croient ou veulent le croire.

Les passants viennent signer la pétition et des dialogues s’instaurent : la feria de début juin aura-t-elle lieu? -eh bien, nous n’en savons pas plus qu’eux ; ils ne comprennent pas pourquoi cette feria se déroulerait un mois après le confinement alors que les Bouches-du-Rhône sont “rouges”, que l’hôpital est surchargé de malades du Covid ; ils s’étonnent aussi que contrairement à ce que le maire et le directeur des arènes ont affirmé en mars, la feria pourrait, comme à Nîmes, se réduire à un week-end taurin, que la fête serait supprimée mais pas les corridas ; donc sans bénéfices pour les commerçants et sans sorties festives pour les festaïres.

Tiens, tiens : les gens commenceraient-ils à se rendre compte que pour les dirigeants de ces villes taurines de connivence avec l’aficion et des directeurs des arènes, seules les corridas comptent et non la fête ?

Encore merci aux militants fidèles qui ont permis cette action du 13 et du 84: Julie, Dagmar, Nadine, Bouchra, Estelle, Dominique, Joël, Philippe et Loïc et nos amitiés aux habitués retenus par leur travail ou leur santé.

Durant les beaux jours, nos actions auront lieu toutes les trois semaines ; la prochaine aura donc lieu le 15 mai et la suivante le 5 juin.

Dominique Arizmendi

Photos Julie Wayne