En Espagne, pendant la pandémie, la cruauté continue

En Espagne, alors que des gens meurent et que d’autres perdent leur entreprise en raison de la pandémie comme partout dans le monde, la “célébration” du taureau embolada a eu lieu à Vila-real. Malgré le contexte de crise sanitaire, aucune mesure de précaution n’a été respectée.

Une équipe d’AnimaNaturalis s’est rendue à Vila-real pour documenter la façon dont les choses se sont déroulées et a décidé d’en diffuser les enregistrements immédiatement. Les réseaux sociaux ont exprimé une indignation tellement massive que les médias espagnols ont réagi. Les terribles images de maltraitance des animaux sont parvenues à chaque foyer, à travers les programmes d’information de La Sexta, Antena 3, Telecinco, La 1 et TV3. Les militants d’AnimaNaturalis ont pu également raconter ce qui s’est passé dans diverses interviews pour la télévision et la presse numérique.

Allumer des boules de feu sur les cornes d’un taureau est un spectacle typique dans des dizaines de villes de la communauté valencienne. L’animal est préalablement immobilisé de force par une cinquantaine d’hommes, l’attachant à un pivot avec des cordes, et des cloches sont accrochées sur son dos. L’idée est de le faire courir et fuir à travers l’arène, terrifié par le feu, la brutalité, la foule et le son permanent des cloches. Ensuite, il est envoyé à l’abattoir.

Source : AnimaNaturalis (en espagnol)
Adaptation en français : RL