La Communauté de Madrid suspend les corridas d’Alcalá de Henares

La Communauté de Madrid déconseille le 26 août puis finalement suspend (mise à jour du 27/8 dans la journée) la tenue des corridas prévue le week-end du 28 août 2020 dans les arènes de Alcalá de Henares en raison du “grand afflux de public” (qui peut atteindre 4000 personnes) .

« Compte tenu de la situation épidémiologique actuelle dans la Communauté de Madrid et dans la municipalité d’Alcalá de Henares en particulier, compte tenu des caractéristiques de l’événement proposé, avec l’afflux important de public qu’il peut générer et la difficulté de contrôler le respect de la les mesures de sécurité que cela pourrait impliquer, du point de vue de la protection de la santé publique, la tenue de l’événement aux dates prévues est déconseillée », indique la lettre envoyée à la mairie.

Le rapport préparé par la directrice générale de la santé publique, Elena Andradas, répond à l’exigence posée par la mairie d’Alcalá pour l’évaluation du « risque réel pour la santé publique que la réalisation de ces événements à l’heure actuelle ».

Le maire, Javier Rodríguez Palacios, a souligné en ce sens que « ce n’est pas un débat pour ou contre les corridas» et qu’il aurait la même inquiétude s’il s’agissait d’un match de football auquel 4000 spectateurs étaient convoqué. De plus, il a déclaré que le cadre réglementaire existant approuvé par le gouvernement régional pour ce type de cas « est absolument inapproprié pour le moment ».

Madrid s’est engagée à des confinements spécifiques dans les zones à forte incidence du virus

«Dans les salons culturels que nous organisons tout au long de l’été, la capacité est limitée à 800 personnes, avec des chaises individuelles qui garantissent la distance et avec un haut niveau de sécurité, embauchant également du personnel qui veille au respect des règles. Ce degré de détail et d’exigence ne s’applique pas aux arènes, dans lesquelles la Communauté de Madrid a décidé que la capacité était de 75 pour cent du maximum », a déclaré l’échevin d’Alcalá.

Au cas où les corridas pourraient cependant se tenir, le Conseil est invité à prendre des mesures de précaution extrêmes contre le Covid-19 et il est rappelé les conditions établies par la réglementation en vigueur contre la pandémie. Ainsi, le ministère de la Santé conseille que des mesures préventives soient prises à proximité des arènes et sur les voies d’accès et de sortie vers et depuis le parking ou les transports publics, « évitant la concentration des personnes et leur regroupement en nombre supérieur à 10 dans les instants avant et après, ainsi que le respect de l’usage obligatoire du masque ».

La Direction Générale de la Santé Publique sollicite également la collaboration des autorités locales pour le développement d’actions de contrôle ‘in situ’ lors de la célébration de l’événement, afin de garantir le respect des restrictions et des exigences sanitaires contre le risque qui pourrait cause la tenue de ces festivités taurines, « surtout compte tenu du nombre prévu de spectateurs “.

D’autre part, elle rappelle au conseil municipal d’Alcalá que le pourcentage d’occupation des arènes, en cas d’événement, sera limité à 75%, à condition que le public reste assis et que le maintien de la distance appropriée soit respecté, avec une distance interpersonnelle d’au moins 1,5 mètre entre les spectateurs.

À cela s’ajoute l’utilisation d’un masque obligatoire, le comptage et le contrôle de la capacité et l’organisation du mouvement des personnes tout en maintenant une distance de sécurité, entre autres exigences.

Source principale : El Independiente (en espagnol)

MISE A JOUR DU 27 AOÛT 2020 :

LA COMMUNAUTÉ DE MADRID A SUSPENDU LES CORRIDAS !

Source : https://www.comunidad.madrid/comunicado/2020/08/27/comunidad-madrid-suspende-autorizacion-celebrar-festejos-taurinos-alcala-henares

Un peu de décryptage

Le maire a demandé à la communauté de désavouer la tenue des corridas, car il sait que si le conseil municipal la désavoue, l’organisateur peut faire appel, et si l’appel ne sort pas avant la tenue de la corrida, il peut réclamer au conseil municipal des pertes économiques. Alors que si la communauté désavoue le spectacle, l’organisateur ne pense pas pouvoir faire appel, mais la communauté ne veut pas en prendre la responsabilité, alors il déconseille seulement le maire.

Merci à Alessandro Zara pour son analyse de cette situation.