Retour anticipé des corridas à Béziers

Communiqué du COLBAC – À Béziers, une corrida et un gala taurin au profit de l’hôpital ont été annoncés pour cet été. Extrait : « Cette corrida de prestige sera un événement national puisqu’elle sera probablement la première de la temporada française 2020. »

Ainsi, dans le « monde d’après », la ville de Béziers sera pionnière en matière de cruauté animale.

  • Contre la volonté de 75 % de la population, Robert Ménard autorise et soutient la première corrida publique post confinement.
  • Alors que la sensibilité en faveur des animaux ne cesse de progresser dans la société, Robert Ménard agit contre le bien-être animal.
  • Cette programmation des corridas avant l’automne démontre que la nouvelle équipe municipale n’envisage aucun changement en matière de spectacles tauromachiques.

Le COLBAC se mobilisera afin de parvenir à son objectif : la fin de la cruauté et de la barbarie dans les arènes de Béziers.

Cette info a été reprise par le Midi Libre :

“Je n’arrivais pas à me résoudre que les traditionnelles corridas du 15 août à Béziers soient absentes cette année”. C’est un Robert Ménard enthousiaste qui a officialisé cette annonce inattendue, préparée en étroite collaboration avec Robert Margé et Sébastien Castella, alors que jusqu’ici un hypothétique retour des toros était envisagé à l’automne.

En revanche, il sera impossible d’envisager une feria avec des dizaines de milliers de personnes dans la ville comme à l’accoutumée. Le maire est en pleine réflexion sur les animations mais “reste en attente…”

Il a été annoncé qu’il n’y aurait pas plus de 5 000 personnes dans les arènes, si toutefois les restrictions sanitaires le permettent.

Article du Midi Libre dans son intégralité en cliquant ici (édition réservée aux abonnés).