Madrid pourrait exiger de Casas 2,8 millions d’euros suite à la suspension des corridas de San Isidro

La Communauté de Madrid pourrait exiger de la société Plaza 1, concessionnaire des arènes de Las Ventas, un versement de 2,8 millions après la suspension des corridas de San Isidro. Cela est dû aux termes du contrat qui lie Madrid et Plaza 1, entreprise dirigée par Simon Casas.

Comme Casas l’a fait à Valence, autre arène dont il s’occupe, Plaza 1 va également présenter ce lundi un bref rappel de la suspension temporaire du contrat. Le gouvernement provincial a répondu à la demande de Casas par le décret de cessation de contrat et l’a exonéré du paiement des frais de location (207.901,46 euros) ainsi que des obligations de l’école taurine. Mais il se pourrait que la Communauté présidée par Isabel Díaz Ayuso n’accède pas précisément à la demande de Plaza 1 en raison du type de contrat. “Il n’y a pas de place pour une suspension temporaire“, disent des sources proches des techniciens de l’administration régionale. La conséquence immédiate est que Plaza 1 serait obligée de payer la redevance de 2,8 millions d’euros.

La situation pourrait conduire à une impasse suffocante pour Plaza 1 avec San Isidro suspendu, le reste de la saison “dans une période de réflexion” et bien que la saison estivale de corrida à Madrid soit déficitaire.

Casas a fait savoir que son entreprise aspire à une suspension temporaire et à un rééquilibrage du contrat. à l’horizon 2021. Reste à voir si la Communauté de Madrid va demander l’application stricte du contrat qui la lie à Plaza 1 et exiger le paiement de 2,8 millions d’euros qui y figure, quelles que soient les raisons de l’annulation des corridas de San Isidro. On espère bien que ce sera le cas.

Source principale (en espagnol) : El Mundo