Campagne internationale contre les becerradas

No Corrida s’est joint à La Tortura No Es Cultura dans sa campagne pour la fin des becerradas (corridas sur de très jeunes veaux). Bien entendu, notre objectif commun est et reste l’abolition de toutes les formes de corridas, mais cela n’empêche pas d’agir pour faire disparaître pan après pan toutes les émanations morbides de cette barbarie.

De toutes les formes de corridas, les becerradas sont sans aucun doute les plus cruelles, principalement pour deux raisons.

La première est que cela concerne des animaux de moins de 2 ans, pour lesquels les souffrances physiques et psychologiques de la corrida sont aggravées par leur plus grande fragilité, leur capacité de réaction réduite et leur besoin désespéré de se sentir protégés par leur mère et le troupeau. C’est pourquoi, même si le taureau adulte ne bouge presque pas lorsqu’il est attaqué pour montrer sa force, les mugissements désespérés de douleur et de panique de ces petits animaux pendant le combat, essayant d’avoir de l’aide par tous les moyens, déchire le cœur de quiconque a un minimum de sensibilité.

La seconde est que ces corridas sur des très jeunes veaux sont généralement faites par des personnes inexpérimentées, qu’il s’agisse d’élèves d’écoles de tauromachie, d’aficionados ou de personnes du public, qui utilisent des instruments de torture de façon maladroite, les extrayant souvent et les enfonçant encore et encore après des tentatives infructueuses. ce qui constitue un supplice sans égal pour ces petits animaux.

Par conséquent, même si nous pensons que toute forme de corrida doit cesser en tant que forme de violence gratuite à l’égard des animaux, les becerradas doivent être éradiquées immédiatement, car non seulement elles constituent une forme atroce de torture pour les jeunes animaux, mais aussi que dans le monde de la tauromachie, nombreux sont ceux qui pensent que cela nuit à l’image de la supposée “fête” et devrait prendre fin. L’élimination des becerradas obtient le plus grand consensus entre les amateurs de corrida et leurs opposants que toute autre forme de corrida.

Par conséquent, nous exigeons qu’une réglementation nationale et régionale nécessaire soit mise en œuvre de manière à ce qu’aucun bovin de moins de 2 ans ne soit concerné, que ce soit en public ou en privé, que ce soit avec ou sans mise à mort, dans aucun lieu.

Lien pour aller signer la pétition : #BastaBecerradas