Règlements de comptes entre l’UVTF et Casas

Suite à la condamnation définitive de Simon Casas sur la question du taux de TVA applicable à la tauromachie qui, décidément, est et reste non assimilable à un “spectacle vivant” selon le Conseil d’Etat qui confirme ainsi la position immuable de Bercy depuis des décennies, Casas s’est plaint dans la presse de ne pas avoir reçu un soutien suffisant de la part des autres villes taurines, déplorant leur “manque de solidarité“.

Cela a fortement déplu à l’UVTF (union des villes taurines françaises) qui l’a fait savoir également dans les médias, déclarant en particulier : “M. Casas en porte toute la responsabilité et il le sait parfaitement“.

Et voilà que ce petit monde, qui a pour points communs le goût du sang, de la lâcheté et des magouilles en tous genres, se déchire en public.

Ça sent la fin de règne et la panique à tous les étages. Nous nous en réjouissons.