Podemos demande la fin des corridas télévisées aux horaires des enfants

Podemos a demandé la fin des corridas à la télévision pendant les heures des enfants. Le parti a également demandé d’interdire l’entrée des mineurs aux spectacles de tauromachie et aux encierros, ainsi qu’à la boxe, aux bingos, aux casinos ou aux discothèques.

corrida-goyesca-madrid

Podemos a déposé à l’Assemblée de Madrid un projet de loi proposant la fin des corridas télévisées pendant les heures des enfants, et l’interdiction d’entrée des enfants de moins de 18 ans dans les spectacles de tauromachie, ainsi que d’autres concernant la protection des enfants par rapport à tous les types de spectacles violents.

La députée María Espinosa a expliqué que son projet de loi sera présenté en une seule lecture. Son but est de ratifier à l’Assemblée de Madrid les recommandations faites par le Comité des Nations Unies sur les droits de l’enfant, pour protéger l’enfance et l’adolescence des environnements violents.

Pour ce faire, il est proposé de mettre fin aux spectacles violents à la télévision pendant les heures des enfants, en particulier ceux dans lesquels les animaux sont sacrifiés, c’est-à-dire les corridas. Il y a encore quelques jours, une corrida goyesque qui s’est tenue aux arènes de Las Ventas (Madrid) a été diffusée à 17 h à la télévision.

En plus de la référence spécifique aux corridas, la formation politique appelle également à interdire l’entrée et le séjour des mineurs dans les salles de fêtes, les discothèques, les bingos, les matchs de boxe, les casinos et les lieux où sont utilisées des machines à sous avec des prix en espèces.

On s’attend à ce que ce projet de loi soit vu à l’Assemblée au cours de cette session. Podemos pourra alors le justifier et les autres groupes politiques auront l’opportunité de se positionner. Le parti Podemos est ouvertement opposée à la corrida.

La violence que nous voyons quotidiennement à travers ses différentes manifestations est une menace pour le développement de la culture de la paix“, rappelle la proposition de Podemos.

Source (en espagnol) : ABC
Adaptation en français : RL