Les anticorrida font annuler la venue de Richard Millan, patron de l’école de torture bovine Adour Aficion, au collège de Villeneuve-de-Marsan

PartagerShare on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Email this to someonePrint this pagePin on PinterestShare on Reddit

Les anticorrida ont fait annuler la venue de Richard Millan, patron de l’école de torture bovine Adour Aficion, au collège de Villeneuve-de-Marsan, dans les Landes. Il espérait recruter de nouveaux élèves ?

Nous étions nombreux à agir pour convaincre la principale du collège de faire machine arrière, le prosélytisme étant strictement interdit dans les établissements gérés par le ministère de l’Education nationale, même dans le département le plus gangréné de France par la tauromachie. C’est ainsi que, de notre côté, avec la FLAC, nous avons contacté la principale par téléphone et par mail pour lui rappeler une circulaire de 2008 précisant ce point élémentaire de droit. La FLAC a également écrit en recommandé au ministère de l’Education nationale. De son côté, Sabine Landais encourageait sur sa page Facebook à écrire ou appeler dans le même but. Quant à Daniel Raposo (FBB, Pau), il faisait de même sur Twitter. C’est donc une avalanche de messages que la principale a reçue.

millan sud ouest

Elle a déclaré à Sud-Ouest : “J’étais quand même loin d’imaginer que cela allait faire tout ce bruit et créer un tel remous  !” Une remarque qui en dit long sur le décalage total entre le petit monde en circuit fermé de l’aficion où rien n’est plus naturel que de parler de tauromachie à des mineurs pendant les cours et le vrai monde, celui des gens normaux qui ne veulent plus depuis longtemps de cette activité de torture.

Bravo à toutes les personnes qui ont contribué à ce succès.

RL

PartagerShare on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Email this to someonePrint this pagePin on PinterestShare on Reddit