Juan Fernando Cristo se pose en présidentiable pour les prochaines élections en Colombie

PartagerShare on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestShare on Reddit

Juan Fernando Cristo, ex-ministre de l’Intérieur qui a porté le projet de loi d’abolition de la corrida en Colombie (en cours de débat à l’Assemblée), a réuni des centaines de personnes dans un auditorium de Bogota plein à craquer, pour prononcer un discours qui avait toutes les caractéristiques d’un lancement de campagne en vue de la prochaine élection présidentielle dans ce pays.

cristo presidentiable

Juan Fernando Cristo pendant son discours, portant un badge « Colombia sin Toreo »

Même s’il ne s’est pas formellement déclaré comme candidat à la magistrature suprême, personne ne doute qu’il le fera bientôt. De nombreux ministres, ex-ministres, parlementaires et même un ancien président – tous en faveur de l’abolition des corridas – étaient présents pour lui montrer tout leur soutien. Dans un article que le média colombien Semena a consacré à cet événement, le journaliste fait un jeu de mot sur le nom de Cristo (Christ) pour souligner que beaucoup le considèrent comme un futur rédempteur, c’est-à-dire celui qui va sauver son pays, soulignant ainsi son immense popularité.

Il a à son actif la supervision de l’accord de paix signé avec les FARC, ce dont la population lui est profondément reconnaissante. Et il est, bien sûr, totalement engagé contre la corrida comme on vient de le rappeler un peu plus haut. Il a d’ailleurs abordé ouvertement le sujet lors de son discours et, pour qu’il n’y ait aucune ambiguïté quant à l’importance qu’il y attache, il portait un badge « Colombia sin Toreo » (la Colombie sans corrida) que lui a offert Carlos Crespo, l’un des leaders de ce mouvement avec qui il a étroitement travaillé sur le projet de loi abolitionniste.

colombie cesar gaviria

Parmi les personnalités présentes, l’ex-président Cesar Gaviria

Voilà qui accentue encore plus l’espoir que ce pays soit très bientôt définitivement débarrassé de cette tache honteuse qu’est la torture tauromachique.

Roger Lahana

Tous nos articles sur le mouvement abolitionniste en Colombie : COLOMBIE
Carlos Crespo est membre d’honneur de No Corrida.

PartagerShare on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestShare on Reddit