Les arènes de Madrid ferment pour travaux

PartagerShare on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestShare on Reddit

las ventas

Les arènes La Monumental de las Ventas fermeront cet été.

Le gouvernement régional de Madrid a décidé la fermeture des arènes de Las Ventas en raison de problèmes de sécurité persistants et de l’insuffisance de travaux d’entretien. Ces arènes sont gérées depuis 2016 par Simon Casas et Nautilia.

Déficit, corruption, vétusté

Les obstacles successifs dressés par la maire Manuela Carmena à l’octroi de licences pour des spectacles non tauromachiques ont joué un rôle majeur. Or, ce sont justement ces spectacles qui permettent aux arènes de ne pas se retrouver en déficit. En effet, l’activité économique des seules corridas est largement insuffisante en raison de l’érosion continue de la fréquentation du public pour ces pratiques barbares de plus en plus largement rejetées en Espagne, comme ailleurs dans le monde. Et si la sécurité est jugée défectueuse pour les spectacles non taurins, cela s’applique aussi aux corridas.

A cela s’ajoutent les affaires de corruption récemment révélées dans lesquelles le Partido Popular (droite) est directement impliqué. L’argument de la sécurité pourrait être une bonne occasion de mettre un terme à ces financements occultes.  Les précédentes tentatives de procéder à des travaux ont toutes échoué.

Aucune date de réouverture n’a été annoncée

L’arène a été ouverte en 1929 et a été déclarée d’intérêt culturel en 1994. Pour tout aménagement ou rénovation, il est nécessaire d’obtenir un accord du Patrimoine. Les travaux à réaliser sont d’une telle ampleur qu’il n’est pas certain qu’ils soient terminés à temps pour la prochaine feria de San Isidro en mai 2018.

La dernière corrida de la temporada à Madrid aura lieu dimanche 25 juin. L’attribution de la concession à Simon Casas et Nautalia sera suspendue pendant les travaux.

Cependant, un démenti a été apporté peu après que la nouvelle soit tombée, selon lequel les travaux se feraient par phases successives sans perturber les spectacles de corridas à venir. Nous vous tiendrons informés dès que nous aurons plus de précisions.

Les travaux vont consister à renforcer la sécurité (escaliers, rampes d’accès, portes d’évacuation) et à adapter les gradins, ce qui entraînera une réduction de la capacité des arènes, actuellement de 24 000 places.

Certains professionnels du monde tauromachique ont du mal à comprendre à quoi ont bien pu servir les dizaines de millions d’euros versés par la Communauté de Madrid pour l’exploitation des arènes depuis des années (5,2 millions d’euros par an entre 2005 et 2010, 2,3 millions en 2016 et 2,8 millions en 2017 jusqu’à ce jour).

Adaptation en français : RL
Sources : El Mundo, RIA

PartagerShare on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestShare on Reddit