Colombie : les combats de coqs sont aussi sur la sellette

PartagerShare on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestShare on Reddit

Il n’y a pas que la tauromachie à avoir des sueurs froides en Colombie, en raison de la campagne internationale qui s’est développée pour soutenir le projet du ministre de l’Intérieur de faire définitivement abolir la corrida dans son pays. Les amateurs de combats de coqs se sentent aussi sur la sellette.

caracol gallos

Ils prévoient de manifester en faveur de cette pratique barbare le 21 mars prochain dans leur pays où, selon le vice-président de l’association des Galleros (coqueleux), plus de trois millions de personnes apprécient cette activité. Pourtant, il n’existe en Colombie aucun établissement déclaré en tant qu’organisateur des combat de coqs.

carlos caracol

 

Dans une interview sur Caracol TV, Carlos Crespo, président de Resistencia Natural également en première ligne de la campagne pour l’abolition des corridas, a déclaré : « Le consensus dans notre société est de rejeter toutes les formes d’activités cruelles et publiques à l’encontre d’animaux. Les combats de coqs en font partie. Ils sont injustifiables. Faire se battre deux animaux juste pour distraire des humains, c’est de la maltraitance et c’est totalement absurde. »

RL

Note : Carlos Crespo est membre d’honneur de No Corrida

 

PartagerShare on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestShare on Reddit