Le Réseau International Antitauromachie

PartagerShare on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestShare on Reddit

logo-ria-800x741

Le Réseau International Antitauromachie (RIA) se compose de plus de 100 organisations (dont No Corrida) agissant dans des pays comme l’Espagne, le Portugal, la France, la Hollande, l’Allemagne, l’Equateur, le Venezuela, la Colombie, les États-Unis, le Royaume-Uni, le Mexique, l’Irlande, la Belgique, le Pérou et la Suisse. Parmi ces organisations, plusieurs sont de niveau international, avec des centaines de milliers de membres et sympathisants. Le nombre total de sympathisants et militants anticorrida représentés par ce réseau est de plusieurs millions.

Le RIA encourage les citoyens partout autour du monde à soutenir cette cause, en coopérant de toutes les manières possibles avec des organisations locales à chaque pays ou région où se trouvent des membres du réseau.

L’industrie de la corrida est internationale. La plupart des toreros, des éleveurs et des entrepreneurs tauromachiques travaillent dans tous les pays où la corrida existe. Après la saison printemps-été-automne en Europe, ils continuent leurs affaires en Amérique Latine durant l’hiver européen. Pour cette raison, le combat contre la corrida doit être appréhendé au niveau global. Lorsque les corridas décroissent dans un pays, mais reprennent plus fort dans un autre, cela permet à cette industrie de survivre et de continuer. Si les citoyens d’un pays rejettent la corrida mais que les touristes d’un autre y assistent, cela permet à cette industrie de survivre et de continuer. Notre combat doit être constant et au moins aussi fort dans un pays donné que dans n’importe quel autre.

De plus, une coordination précise et une coopération forte sont nécessaires entre toutes les organisations qui oeuvrent pour cette cause. Les militants d’un pays doivent soutenir les campagnes des autres pays, et vice-versa. Notre stratégie doit être cohérente, ainsi que nos messages, si nous voulons vaincre. Pour y parvenir, se réunir tous pour évaluer la situation dans chaque pays, partager des idées, du savoir et des ressources, et définir une stratégie commune pour l’année suivante sont des éléments cruciaux pour parvenir à la fin des corridas.

Les Sommets Internationaux contre la Tauromachie ont été organisés chaque année depuis 2007 par le RIA. Au fil des ans, le mouvement anticorrida a pris de l’ampleur, ainsi que le nombre de participants. Grâce à ceux qui nous ont soutenus financièrement lors des différents sommets, nous sommes parvenus à établir de belles relations entre nous, ce qui nous a conduits à un rapport sans précédent entre les membres des organisations, à des campagnes plus puissantes et à une coopération en temps réel grâce aux groupes de discussion que nous avons créés sur Internet, avec pour résultat de grandes avancées dans tous les pays, une fréquentation des arènes en baisse marquée et un nombre croissant de corridas qui disparaissent chaque année.

La présence d’une délégation de nombreux militants et experts venus du monde entier ouvre la porte à une présentation de notre Réseau dans divers pays, habituellement au sein des Parlements. Cela attire également l’intérêt des médias, générant un grand nombre d’interviews sur les chaînes télévisées, les radios et dans les journaux, contribuant ainsi à augmenter la prise de conscience du grand public face à la corrida, mettant la pression aux politiques pour qu’ils prennent des décisions conduisant à l’abolition. De même, les stratégies imaginées sont discutées et acceptées avec les politiques lors de réunions privées avec ceux d’entre eux qui sont les plus proches de notre cause.

Les organisations membres du RIA sont ici : Organisations

Site web : http ://www.redantitaurina.org/

Note : le président de No Corrida est membre élu du Comité de Coordination du RIA, où il représente la France.

PartagerShare on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestShare on Reddit