Stand à Lescar pour la journée mondiale des animaux

La Salle des Fêtes allée des Près à Lescar (64), au pied de la montagne, toujours prête à l’accueil des manifestations pour la défense des animaux, a réuni des personnes bien décidées à propulser leurs actions vers la connaissance d’un plus grand nombre de sympathisants.

Vers 16 h, un petit groupe est entré ; et là nous en sommes venus aux mains… mains caressantes et papouilles pour chiens espagnols et chiens chiens, un moment de grâce.

Le rouge majeur du stand No Corrida n’a pas manqué d’attirer quelques regards circonspects mais beaucoup plus de haltes pour échanges, informations et remises des documents où chaque mot, chaque phrase, sont posés à leur juste valeur.

Deux personnes amies des animaux ont emporté quelques dépliants et documents pour les proposer à leur entourage. A d’autres personnes il était opportun, par équité pour les animaux, d’offrir la traduction de quelques mots spécifiques du vocabulaire émanant de l’âme tauromachique, difficile de résister :

Aficion : passion pour le supplice des Taureaux – de leur état de bébés à celui d’adultes.

Art : martyriser les Animaux selon des codes stricts (on ne plaisante pas avec la cruauté) régis au XVIII° siècle par le trio pervers : Pépé Hillo, Joachim Rodriguez et Pedro Romero, faire souffrir les Herbivores le plus possible dans le temps imparti.

Monosabio : “Singe savant” individu chargé d’aide aux sévices.

Toril : antichambre de la mort.

Tous les visiteurs, plus ou moins impliqués dans notre cause sont heureux et très reconnaissants des actions menées.

La journée s’est achevée, comme à l’accoutumée par la chaleureuse visite de Monsieur Christian Laine – Maire de Lescar.

Rosy Gonzalez