Un hymne franquiste chanté contre les militants anticorrida à Majorque

Lors du retour de la corrida aux Baléares après deux ans d’interruption, les organisateurs n’ont rien trouvé de mieux pour s’opposer aux manifestants anticorrida venus pour protester que de diffuser dans la sono des arènes un hymne phalangiste, “Cara al sol”. Ce relent nauséabond du franquisme a déclenché une indignation générale dans le pays.

Ce n’est pas la première fois que la collusion entre la barbarie des arènes et le franquisme est avérée. Rappelons que la corrida a failli être abolie en Espagne par les républicains à l’époque de la guerre civile qui les a opposés aux franquistes, mais que, comme chacun sait, c’est Franco, procorrrida convaincu, qui l’a emporté au prix d’un bain de sang et de décennies de dictature violente.

L’organisation Unidas Podemos Baleares a demandé à savoir si la loi de la mémoire historique avait été violée lors de la diffusion de cet hyne, ce qui a été qualifié de “spectacle public honteux d’exaltation et d’excuses du franquisme”.

Le conseil municipal de Palma a réautorisé la tenue de corridas, après que le Tribunal constitutionnel (TC) a adopté la loi de 2017 sur la réglementation de la corrida et la protection des animaux des îles Baléares. Cette loi, adoptée par le Parlement, interdisait les blessures et la mort des animaux lors des corridas sur ces îles. Environ 9 000 personnes ont assisté à cette corrida hautement symbolique.

Source (en espagnol) : El Periodico