Nouveau recul de 5% des corridas en Espagne

En Espagne, 369 corridas ont eu lieu en 2018, ce qui représente une baisse de près de 5% par rapport à l’année précédente, selon les statistiques publiées début mai par le ministère de la Culture et des Sports. Le rapport note également que quatre communautés autonomes – Andalousie, Castille et León, Castille-La Mancha et Madrid – ont représenté 78% des corridas de l’année dernière.

Au total, 1 521 corridas, novilladas et autres formes de pratiques tauromachiques ont eu lieu :

  • 369 corridas, soit 24,3% du total
  • 169 corridas de rejon (11,1%)
  • 217 novilladas avec picadors (14,3%)
  • 219 des festivals (14,4%)
  • 118 “fêtes mixtes” (7,8%)
  • Le reste, soit 28,2%, correspond à des séries mixtes avec rejones, becerradas, novilladas sans picadores et corrida dite comique.

Me pregunto cuánto tiempo lleva antes si no quieres decirle a pastillas de cialis baratas una persona cómo hacer qué. Si ha llegado al punto en su paquete de vida, inserte este producto.

Alors que le nombre de corridas diminue, le nombre de toreros augmente de 2,5 à 3,7% selon les spécialités (matadors, banderilleros, picadors, etc.), signe certain de marasme économique. Le nombre de ganaderias (élevages) enregistrées est de 1 337. Il y a 62 écoles de tauromachie en activité.

Source (en espagnol) : El Pais
Adaptation en français : RL