Arles le 4 août 2018, toujours plus de soutien

Notre stand mensuel d’information anticorrida à Arles qui s’est tenu le 4 août 2018 a recueilli encore plus de soutien que d’habitude. Il faut dire qu’en plein coeur de l’été, nombreux sont les touristes qui déambulent le long des travées du marché du samedi. Et la tendance se confirme à chaque fois un peu plus : aucun touriste ne soutient la corrida.

DSC08423p

DSC08424p

Lorsqu’on leur apprend qu’il s’en tient encore à Arles, ils sont effarés. Lorsqu’on leur précise qu’il y a environ 150 corridas par an en France, ils ont une réaction de dégoût et d’indignation. Et lorsqu’on leur explique que cela est rendu possible par une dépénalisation d’un acte de torture normalement réprimé par la loi partout ailleurs que dans le sud, ils ont du mal à nous croire.

DSC08425p

DSC08426p

DSC08428p

DSC08429p

Il y a cependant de bonnes nouvelles, même si elles ne sont toujours pas suffisantes : les corridas ne tiennent que grâce aux subventions, les gradins sont de moins en moins remplis à l’exception de quelques événements qui se raréfient et une très large majorité des Français n’en veulent plus.

DSC08431p

DSC08432p

La corrida disparaîtra et nous ferons tout ce qui nous est possible de faire pour y contribuer.

Nous avons profité de ce stand à Arles pour déployer une banderole “Corrida abolition” au-dessus de l’autoroute pendant toute la durée de notre présence.

pont 2b

DSC08433p

DSC08434p

DSC08435p

DSC08436p

DSC08437p

Merci aux onze militants venus participer : Marie, Stéphanie, Catherine, Hervé, Viviane, Dominique, Pauline, Wilfried, Florent, Roger et Guilhem.

DSC08438p

DSC08449p

DSC08446p

DSC08444p

DSC08443p

DSC08442p

DSC08441p

DSC08440p

DSC08439p