Subventions municipales de 180 000 euros pour des corridas à Villalba Pueblo (Espagne)

Une becerrada est une corrida où le taureau est remplacé par un veau âgé d’à peine un an. Difficile d’imaginer plus sordide dans la palette d’horreurs proposées par les différentes sortes de corridas.

Dans la commune espagnole de Villalba Pueblo, les festivités annuelles ont prévu de présenter le 15 juin une becerrada. De nombreux militants anticorrida sont venus protester, dont Oscar del Castillo, meneur des Gladiadores por la Paz et membre du collectif Tauromaquia Es Violencia. En parallèle de leur présence physique, une pétition a été lancée sur Change.org et a recueilli plus de 18 000 signatures à ce jour. Elle sera remise le 15 juin au Conseil municipal.

villalba oscar

Les manifestants ont annoncé qu’ils se rendront dans l’arène lors de la becerrada pour filmer l’intégralité de ce qui se passera. Des sources municipales ont assuré qu’il s’agirait d’un simple simulacre de type encierro, lors duquel il n’y aura “ni banderilles, ni mise à mort”.

180 000 euros de subventions municipales

Quant au budget total avec lequel les festivités taurines sont financées, en totalité par de l’argent public, il totalisera 180 000 euros. Il est utile de souligner à cet égard que la commune de Villalba est régulièrement classée depuis des années comme ayant le prix “Coeur de pierre” en raison de la pingrerie des aides sociales qu’elle attribue à ses concitoyens. Visiblement, lorsqu’il s’agit de financer des spectacles de tortures sur des animaux, l’argent ne manque pourtant pas.

Avec 180 000 euros, la mairie pourrait financer des repas scolaires pendant un an pour 567 enfants, ou 267 places en garderie, ou encore 11159 heures de travail à domicile.

Roger Lahana