Happening anticorrida à Medellin

PartagerShare on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Email this to someonePrint this pagePin on PinterestShare on Reddit

Un événement inhabituel a rompu la vie quotidienne de la Plaza Botero, au centre ville de Medellin, le 10 février 2018. Des dizaines de défenseurs des animaux ont tenu un happening pour protester contre la corrida. Ces personnes ont également appelé le Congrès de la République à accélérer le processus législatif sur ce type de pratiques causant douleur et souffrance pour les animaux.

happening medellin

Selon Edison Duque, coordinateur du mouvement international Anima Naturalis de Medellin, l’acte central de la protestation était de simuler le moment de la corrida où l’animal est transpercé par six banderilles.

« Les gens simulent l’acte parce qu’ils sont sensibles, parce qu’ils veulent qu’en Colombie le projet de loi 271 de 2017 soit approuvé » a déclaré l’animaliste, ajoutant que la société d’aujourd’hui veut éradiquer les spectacles impliquant des êtres vivants, en particulier ceux qui causent de la douleur, comme les corridas, les autres formes de tauromachie et les combats de coqs.

Hier, cet acte symbolique était aussi une conséquence de la décision prise mercredi dernier par la Cour constitutionnelle, qui s’est prononcée contre le référendum qui devait avoir lieu à Bogota pour abolir les corridas, grâce au vote direct des citoyens. La Haute Cour a annulé le jugement T-121 de 2017 qui ordonnait cette consultation dans la capitale du pays, parce que c’est le Congrès et non une autorité locale qui devrait être responsable de prendre cette décision.

happening medellin 2

Devant les passants et les touristes qui ont visité la Plaza Botero hier, les manifestants ont également voulu demander à la société en général de rejeter ce type d’événements dans lesquels il y a de la souffrance pour les animaux.

Edison Duque a assuré que des actions d’information destinées au grand public étaient organisées régulièrement, que ce soit dans des lieux publics ou des universités, ainsi que des mises en scène conçues pour susciter la réflexion chez les spectateurs. Son but est que l’éradication de la tauromachie en Colombie soit réalisée avant 2019.

Source (en espagnol) et photos : El Tiempo
Adaptation en français : RL

PartagerShare on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Email this to someonePrint this pagePin on PinterestShare on Reddit