Le gouvernement colombien annule des corridas

PartagerShare on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Email this to someonePrint this pagePin on PinterestShare on Reddit

Le gouvernement colombien a annulé les corridas qui devaient se tenir dans le pays le 20 janvier et a demandé au parlement de poursuivre le débat sur le projet de loi d’abolition sur le territoire national. Dans un communiqué, le ministère de l’Intérieur affirme que “tout indique que la fiesta brava s’éteint, que ce soit par des décisions judiciaires ou par un changement de culture de la population“.

arène colombie vide

Cette décision a été annoncée quelques heures avant que les arènes de Santa Maria à Bogota ouvrent leurs portes pour commencer la saison tauromachie. Les corridas prévues avaient programmé la venue des toreros espagnols Julián López, “El Juli”, Enrique Ponce, Sebastián Castella, Cayetano Rivera et le Colombien Luis Bolivar.

Le ministère de l’Intérieur a précisé que la Cour constitutionnelle s’est déjà prononcée sur le sujet et a demandé au Parlement de légiférer sur cette question, en lui donnant une date limite au 10 mai 2019. Dans la même note, le ministère demande également que les manifestations anticorrida « se fassent de manière organisée et pacifique ».

Selon les données du Consortium taurin colombien, 28 000 billets ont été vendus en 2017, la moitié de la moyenne des années précédentes.

Source (en portugais) : SIC Noticias

 

PartagerShare on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Email this to someonePrint this pagePin on PinterestShare on Reddit