Plus de 10 000 personnes demandent l’arrêt des novilladas à Tarascon

PartagerShare on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Email this to someonePrint this pagePin on PinterestShare on Reddit

corrida-ales-2013-016Monsieur le maire de Tarascon,

Déjà plus de 10 000 personnes venues du monde entier vous prient de bien vouloir renoncer aux novilladas prévues lors de la prochaine Féria de la Jouvènço de votre ville. Célébrer une fête devrait être un moment de joie pour toutes et tous. Rien ne justifie qu’une telle célébration s’accompagne de spectacles lors desquels de jeunes ruminants sont torturés à l’arme blanche et mis à mort sous les yeux d’un public qui se complait à la vue de la souffrance, de l’agonie et de la mort. Cette pratique d’un autre âge qu’est la corrida sous toutes ses formes, importée d’Espagne il y a un peu plus d’un siècle, n’a rien à faire dans la tradition provençale.

Elle n’a rien à faire non plus dans le patrimoine culturel de notre pays, comme l’a précisé la Cour administrative de Paris en 2015 et comme vient de le rappeler il y a quelques jours Madame la Ministre de la Culture, dans un courrier adressé à la fondation Brigitte Bardot qui vient d’être rendu public et largement diffusé sur les réseaux sociaux : « L’inclusion de la corrida à l’Inventaire national du Patrimoine culturel immatériel n’est pas à l’ordre du jour, non plus que la candidature de cet élément à une inscription sur l’une des listes instaurées par la convention Unesco de 2003 sur la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel ». Vous pouvez prendre connaissance de l’échange des courriers dans leur intégralité ici.

Tarascon tire une partie significative de ses ressources du tourisme et gagnerait donc à se débarrasser de ces spectacles barbares qui entachent votre cité d’une image sanglante et honteuse. Cette ville magnifique au patrimoine – le vrai, l’authentique, pas l’importé – mondialement connu ne peut que bénéficier en terme d’image du rejet de telles horreurs d’un autre temps. Pour rappel, un sondage IFOP réalisé pour le collectif Animal Politique en 2017 précise que 80% des Français considèrent le bien-être animal comme un facteur primordial.

Monsieur le maire, l’information qui circule le plus sur internet depuis une semaine est que votre ville organise chaque été des spectacles de tortures et de tuerie. Vous avez le pouvoir d’arrêter la montée en puissance de cette réputation désastreuse. Vous pouvez compter sur notre soutien actif pour rendre à Tarascon son image positive lorsque vous aurez mis fin aux novilladas dans votre ville.

_________________________

Pour signer la pétition, cliquer ici : Contre les spectacles de torture et de tuerie à Tarascon

PartagerShare on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Email this to someonePrint this pagePin on PinterestShare on Reddit