Corridas, pour les jeunes on casse les prix

PartagerShare on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Email this to someonePrint this pagePin on PinterestShare on Reddit

Avec le désintérêt, la ringardisation et le vieillissement du public de corrida, les gradins des arènes se vident, il faut ratisser large pour attirer les jeunes. Allez, à Dax, on casse les prix ! Et cela, c’est sans parler des places gratuites pour les enfants, la cible étant ici les adolescents et les jeunes adultes. Mais cela ne change rien au fait que ça n’intéresse plus personne. C’est ce que nous apprend de façon directe ou indirecte cet article paru dans Sud-Ouest le 8 décembre 2017 :

ados sud ouest

Lorsque nous avons mis en ligne l’article ci-dessus sur Facebook, un aficionado a accouru pour réagir. Il a trouvé malin de préciser que cela n’avait rien de nouveau et se pratiquait depuis longtemps. Quel aveu ! Ainsi, tout cela est bien clair : la corrida a un public vieillissant, il faut à tout prix rameuter des jeunes en bradant les prix des entrées et cela ne suffit pas à enrayer la chute, puisque cette stratégie de panique se répète en vain – c’est eux qui le disent – année après année.

La conclusion de l’article soulignant que cela se fait depuis bien plus longtemps en Espagne devrait inquiéter et non rassurer les brillants stratèges qui en font une annonce triomphaliste – là-bas comme ailleurs, la fréquentation est en décroissance continue.

Une dernière remarque… Les arènes de Dax ont une contenance de 8230 places. L’offre proposée aux moins de 26 ans est limitée à 100 personnes. Même en cas de succès total, on ne voit pas comment cela suffira à faire tomber la moyenne d’âge canonique du public ni à remplir les gradins dépeuplés.

Roger Lahana

PartagerShare on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Email this to someonePrint this pagePin on PinterestShare on Reddit