6 millions d’euros d’amende pour la construction illégale d’une arène à Parla (Espagne)

PartagerShare on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestShare on Reddit

plaza-toros-parlaLa Cour administrative n° 19 de Madrid a condamné la municipalité de Parla à payer une amende de plus de 6 millions d’euros pour la construction illégale d’une arène en 2003 (6 083 599,23 euros).

La municipalité, dont les coffres sont techniquement en banqueroute, a soumis une demande de crédit de 8 millions d’euros afin de pouvoir payer l’amende. Des groupes anticorrida comme Parla Antitaurina ont fait remarquer que cette mairie continue en parallèle à subventionner l’entreprise organisatrice de corridas à hauteur de 56 929 euros par an.

Il a également été critiqué que pendant les festivités locales, des corridas continuent à avoir lieu avec des fraudes massives sur le nombre de tickets vendus. Selon Parla Antitaurina, le nombre de spectateurs est deux fois plus faible que ce que prétend la mairie. En 2016, selon le Partido popular, la fréquentation était de 16 000 personnes, alors que les ventes réelles de tickets n’en ont dénombré que 8 382.

« Peut-être que cette manipulation de la réalité a pour but de justifier le maintien de subventions pour des actes de cruauté envers des animaux  », a précisé l’organisation anticorrida.

Source : Noticias para municipios (en espagnol)
Adaptation en français : RL
Photo : l’arène de Parla

 

PartagerShare on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestShare on Reddit