Une ILP contre les Correbous admise pour traitement par le Parlement Catalan

PartagerShare on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestShare on Reddit

Le bureau du Parlement de Catalogne a admis le 9 mai 2017 une initiative législative populaire (ILP) qui demande la prohibition de la célébration des « correbous » en Catalogne. Les correbous sont un divertissement cruel et barbare qui peut prendre des formes différentes – taureaux à la corde, taureaux à la mer, bous embolat où une vache ou un taureau ont leurs cornes enduites d’huile et enflammées.

correbous

L’ILP veut obtenir l’abolition de cette pratique par un amendement à l’article 6 de la Loi sur la Protection des Animaux. Elle a été soumise par les membres de la coordination pour l’abolition du correbous (CAC), Anna Carbonell, Antoni Lluís-Teixidó et Helena Escoda.

Les personnes qui impulsent l’ILP ont 120 jours, avec une extension possible de 60 jours, pour rassembler les 50 000 signatures nécessaires à sa validation. S’ils réussissent, le Parlement devra proposer l’ILP en séance plénière afin de décider des suites à y donner. Si ce premier débat est positif, lors duquel les différentes parties décideront de l’opportunité de modifier la loi ou pas, l’ILP sera ensuite portée au débat au sein d’un comité du Parlement et reviendra en séance plénière pour un vote final.

Antécédents à cette initiative

Les correbous, pratique typique des municipalités du sud de Tarragona, a fait l’objet de controverse en Catalogne pendant des années de la part d’organisations animalistes. En juillet 2010, le Parlement avait voté une loi qui abolissait la corrida en Catalogne et deux mois plus tard, en septembre, avait ajouté une réforme législative qui protégeait les correbous, ce que les animalistes et d’autres ont considéré comme incohérent.

Source : 20 Minutos Espagne
Adaptation en français : RL

PartagerShare on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestShare on Reddit