Manifestation de Madrid, les aficionados furieux du soutien des pompiers

PartagerShare on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestShare on Reddit

Parmi les très nombreuses photos prises et diffusées un peu partout pour soutenir la manifestation anticorrida de Madrid le 13 mai 2017, une d’entre elles a spécialement rendu les aficionados furieux. Elle montre des pompiers de la capitale espagnole qui posent en uniforme avec des affiches appelant à manifester.

pompiers madrid

Le média en ligne Cultoro (attention, ce n’est pas un mot-valise formé de « cul » et « toro », mais un jeu de mots lourdaud entre « culture » et « toro ») s’étrangle de rage en relevant cette prise de position. On se fait un plaisir de citer tout l’article :

« La nouvelle a mis le feu aux réseaux sociaux cet après-midi (6 mai). Le groupe de pompiers n°4 du parc de Leganés s’est consacré, ces dernières heures, à attaquer ce spectacle de masse légal qu’est la corrida, en s’associant à une campagne anticorrida. Aucun officier supérieur ne s’est encore prononcé pour condamner cette attaque envers tous les aficionados qui ont été vexés par une telle prise de position. De plus, cet événement déplaisant s’est produit pendant les heures de travail puisque, comme on le voit sur la photo, les pompiers portent leur uniforme pour agresser des millions de gens. »

Décidément, le mundillo est vraiment très énervé de voir sa détestable passion partir en lambeaux, pour tenter de faire de cette photo (que nous trouvons pour notre part magnifique) un scandale national. Il est vrai que les aficionados ont une conception de la démocratie totalement incompatible avec le fait que « certains » puissent ne pas être d’accord avec eux. Pourtant, « certains », ce n’est pas rien : 92% des Espagnols ne veulent plus des corridas selon les statistiques officielles du ministère de la Culture. Autrement dit, les anticorrida espagnols sont douze fois plus nombreux que ces (quelques) millions d’aficionados « attaqués » et « vexés ».

Face aux menaces de sanction, les pompiers ont répondu qu’ils étaient fiers de ce qu’ils avaient fait et que si c’était à refaire, ils le referaient.

Et ce n’est pas tout :  la police nationale s’y est mise aussi…

policia nacional

Le 13 mai à Madrid, nous allons demander une fois encore que la démocratie s’applique en demandant l’abolition de cette pratique injustifiable.

Roger Lahana

Toutes les infos sur la manifestation de Madrid le 13 mai 2017 : cliquer ici.

PartagerShare on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestShare on Reddit