Danse mortelle, par Jullien Pacioni

PartagerShare on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestShare on Reddit

Sur le sable encore chaud,
Sous le soleil de plomb,
L’atmosphère du chaos
Fait face à son aplomb…

La danse commence très vite,
Soudain le sable s’enflamme,
Alors commence le rite
Qui tournera au drame…

Sous la cape rouge, il tourne,
Ne cherchant plus la fuite,
Il passe et se retourne
Mais la fin est écrite…

Il le sait, il le sent,
Voici sa dernière danse,
Vient la pique, vient le sang,
Le danseur fait offense…

La muleta virevolte,
Le matador s’amuse,
Le taureau se révolte
Mais déjà la Vie s’use…

Sur le sable encore chaud,
Sous le soleil de plomb,
L’atmosphère du chaos
Fait face à son aplomb…

Il s’endort épuisé,
Il n’avait aucune chance
Et le coup de l’épée
Conclut enfin la danse…

Les monstres sont applaudis,
Les oreilles sont coupées,
Comble de la barbarie,
Il leur faut des trophées…

On applaudit, on rit
De cette danse macabre
Et très vite on oublie
La présence du cadavre…

Mais loin de cet enfer
Se repose le taureau,
Sous la voûte stellaire
S’envole l’âme du héros…

Poème proposé pour un concours, vous pouvez le soutenir en allant ici.

PartagerShare on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestShare on Reddit